Encore du mouvement pour le mercato de l’OM

Comme chaque année, l’Olympique de Marseille agite le mercato en réalisant de jolis coups comme le cas Dimitri Payet et cela ne serait visiblement pas terminé selon le président Vincent Labrune. Dans un sens comme dans l’autre, le président marseillais a promis des mouvements.

Encore du mouvement pour le mercato de l’OM
André Ayew est visé par Liverpool et Newcastle. André-Pierre Gignac a lui aussi la cote en Angleterre.

Après la victoire acquise face à Valenciennes ce week-end, Vincent Labrune a été clair. Le mercato de l’OM est loin d’être terminé, dans le sens des arrivées comme dans celui des départs. Auteurs d’un début de championnat canon (3 victoires en 3 matches), les Phocéens ne comptent pas pour autant assurer les points acquis. Au contraire, les dirigeants de l’OM se veulent offensifs sur le terrain comme en dehors.

L’Angleterre scrute l’OM

Cette dernière rencontre de l’Olympique de Marseille a attiré les foules et surtout les recruteurs puisqu’il n’y avait pas moins de 27 clubs qui ont été représentés au stade du Hainaut. Parmi ces 27 clubs, 12 serait Anglais dont Manchester United, Manchester City, Arsenal et Chelsea. Rien que ça.

L’Angleterre constitue un point de chute potentiel pour quelques-uns des joueurs de l’OM. Morgan Amalfitano, priorité sur liste des départs des Phocéens, aurait quelques touches en Angleterre. Notamment à West Bromwich Albion où il pourrait être prêté, avec Jordan Ayew, avant d’être vendu. Il pourrait être rejoint en Premier League par André Ayew qui est en contact avec Liverpool et Newcastle. Les deux clubs anglais sont prêts à débourser 12 millions d’euros pour le milieu ghanéen.
Foued Kadir lui aussi serait susceptible de partir avant la fin du marché des transferts. Il est annoncé avec insistance au Stade Rennais où il pourrait être prêté puis vendu. Enfin, André-Pierre Gignac, dont les performances actuelles sont étincelantes, voit sa cote de popularité en forte hausse de l’autre côté de la Manche.

L’OM à l’affût

Du côté des arrivées, la piste menant à Bafétimbi Gomis, indésirable à l’Olympique Lyonnais, est visiblement toujours aussi chaude. La semaine dernière, une rencontre a eu lieu entre les présidents olympiens, Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas, pour discuter d’un éventuel accord.

Jean-Michel Aulas visiblement ouvert sur la question, l’OM pourrait mettre les 8 millions d’euros réclamés par celui-ci en cas de départ d’André Ayew. Toujours dans le secteur offensif, les dirigeants marseillais n’auraient pas abandonnés les pistes Alessandrini et Thauvin. Le néo-Lillois, serait même prêt à aller au bras de fer avec son président, Michel Seydoux. En effet, ce dernier aurait refusé une offre de l’OM de 10 millions alors qu’il avait promis de le libérer pour ce même montant. Le Rennais fait lui office de plan B voire plan C.

Pour renforcer sa défense, les Phocéens auraient dans l’idée de recruter le sochalien Sébastien Corchia ou Anthony Réveillère qui est lui libre de tout contrat.

La Cannebière promet d’être encore agitée durant ces derniers jours du marché des transferts.