De trois pour l'OM contre Montpellier

Troisième victoire de rang pour les Phocéens. Et dire que c'était difficile pour les hommes d'Elie Baup. Cette victoire (2-0) contre Montpellier a le mérite de relancer définitivement la saison des Olympiens. Les voilà désormais lancé à deux points de Monaco, à la quatrième position. Florian Thauvin a été décisif puisqu'il a participé à une passe décisive et à un but. Le jeune Français est désormais lancé. Et déjà indispensable pour l'OM.

De trois pour l'OM contre Montpellier
Thauvin, Gignac, Payet : trio gagnant ce soir (crédit-photo : Lepoint.fr)
Olympique Marseille
2 0
Montpellier Hérault
Olympique Marseille: Mandanda, Mendy, Abdallah, Diawara, N'Koulou, Cheyrou c.j 73'), Romao , Payet (Khalifa 90'), Valbuena (Imbula 80'), Gignac, Thauvin
Montpellier Hérault: Jourdren, Congré,Hilton, El Kaoutari, Tiéné, Stambouli, Saihi (Mounier 79'), Cabella, Marveaux (Camara 45'), Bakar (Montano 3')
SCORE: 1-0 : 36ème : Thauvin 2-0 : 93ème : Khalifa
ARBITRE: Arbitre : Frédy Fautrel
ÈVÉNEMENTS: 15ème journée de Ligue 1 Stade Vélodrome

L'OM peut, de nouveau souffler ! Une troisième victoire, au mérite pour les Marseillais. Pourtant, cette rencontre n'a jamais été très Marseillaise. Tout simplement, car les Montpelliérains étaient trop limités dans le jeu pour pouvoir ramener au moins un point du Vélodrome. 

Le premier acte est 100% marseillais, ou presque...

Les Montpellierains vont garder un mauvais souvenir de cette rencontre, déjà décisifs pour eux ; pourtant, c'est dès la deuxième minute que le match prend un tournant ; Djamel Bakar se tord de douleur et c'est déjà le premier changement pour Montpellier. Son remplaçant, Montano va se retrouver sevré de ballons par la suite, mis à part, quelques minutes après son entrée où sa frappe, trop croisée ne touche pas le cadre de Mandanda. La première frappe olympienne est pour Gignac, mais c'est largement au-dessus (12ème). Il faut ensuite attendre le show "Thauvin", qui reprend une frappe mal dégagée de Hilton mais Jourdren est dessus, par la suite, Payet n'arrive pas à conclure (20ème minute). Le match peine à accélerer, et Valbuena est le premier à en râler. La 36ème minute, c'est enfin, le moment de grâce pour Thauvin : Abdallah centre mais Congré loupe son dégagement, ce qui profite au "Messi" français qui n'a plus qu'à tromper Jourdren de près ! Un but, pas forcément mérite, mais Montpellier a affiché des lacunes défensives indignes d'un club de L1. 

Le but de Thauvin a réveillé le Vélodrome et les joueurs phocéens : Gignac puis de nouveau Thauvin butte sur Jourdren (39ème et 42ème).

Les attaquants peu réalistes

Malgré Mendy, dont la frappe passe hors du cadre d'une frappe des 35 mètres, ce sont les joueurs de Montpellier qui commencent la seconde période avec un autre état d'esprit : Cabella sur coup franc aurait pu égaliser avec la complicité de N'Koulou, tout près de tromper son propre gardien (58ème), avant que Camara voit Mendy revenir alors qu'il armait sa frappe pour tromper le gardien phocéen (60'). Les Marseillais reculent mais ne romptent pas pour le moment. Et bizarrement, on sent que les Montpellierains vont lâcher du lest, eux aussi. Cabella, sur une frappe à ras de sol ne trouvera pas le cadre de Mandanda, battu (69ème), mais les attaquants montpellierains manquent crânement de réussite. Surtout qu'en face Gignac par deux fois, une frappe enroulée dégagée par Jourdren, et une reprise d'un centre de Mendy qui passe dans les grains semble bien en jambes ! (70ème, 71ème). Les vingt dernières minutes n'apporteront que du jeu plus haché avec beaucoup de fautes et de cartons. Mais, ce n'est pas fini : à la 93ème minute, Thauvin, décidément homme du match trouve Khalifa dans la surface : ce dernier place une frappe entre les jambes de Congré pour finir dans les filets. Montpellier tombe face à plus fort mais surtout plus réaliste qu'eux. Pour Montpellier, 16ème ce soir, l'hiver risque de mal se passer. Il est loin le temps où Montpellier était leader du Championnat de France. Il est loin aussi le moment où Thauvin, indiscutable ce soir, était remplaçant avec l'OM.

L'image du match : 

Le magnifique jeu de jambes de Khalifa 

La phrase d'après-match : 

Jean Fernandez, entraîneur de Montpellier : 

Le Classement à l'issue de ce premier match de la 15ème journée : 

    Pts J G N P bp bc +/-  
1 Paris Saint-Germain 34 14 10 4 0 30 8 22  
2 Lille OSC 30 14 9 3 2 16 4 12  
3 Monaco 29 14 8 5 1 22 11 11  
4 Olympique de Marseille 27 15 8 3 4 23 14 9  
5 Nantes 23 14 7 2 5 19 11 8  
6 AS Saint-Etienne 21 14 6 3 5 19 17 2  
7 Olympique Lyonnais 19 14 5 4 5 20 17 3  
8 En Avant Guingamp 19 14 5 4 5 17 15 2  
9 Stade de Reims 19 14 4 7 3 15 15 0  
10 Bastia 19 14 5 4 5 16 20 -4  
11 Stade Rennais 18 14 4 6 4 17 14 3  
12 Girondins de Bordeaux 18 14 4 6 4 17 18 -1  
13 OGC Nice 17 14 5 2 7 14 17 -3  
14 Toulouse FC 16 14 4 4 6 11 20 -9  
15 Evian TG 16 14 4 4 6 15 25 -10  
16 Montpellier Hérault 15 15 2 9 4 17 20 -3  
17 FC Lorient 14 14 4 2 8 15 23 -8  
18 Valenciennes FC 10 14 2 4 8 12 21 -9  
19 AC Ajaccio 8 14 1 5 8 10 22 -12