Marseille a géré son avantage

Premier gros choc de la saison pour le Marseille de Marcello Bielsa qui recevait l'AS St-Etienne en clôture de la huitième journée de L1.

Marseille a géré son avantage
Dimitry Payet a inscrit le second but Marseillais via om.net
Olympique de Marseille
2 1
AS St-Etienne
Olympique de Marseille: Mandanda- Dja Dje Dje, Morel, N'Koulou, Mendy- Payet (Barrada 81'), Romao, Thauvin (Allesandrini 55')- Gignac, Ayew, Imbula (Lemina 63').
AS St-Etienne: Ruffier- Brison, Pogba, Sall, Clerc- Diomande, Monnet-Paquet, Saint-Maximin (Gradel 72') - Mollo (VAN WOLFSWINKEL 64'), Cohade, Erding (Lemoine 45').
SCORE: Imbula 7' 1-0 Payet 28' 2-0 Brison 53' 2-1
ARBITRE: Fredy FAUTREL Mollo 50' Diomande 78' NKoulou 84'
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 J8 Olympique de Marseille vs AS St-Etienne Stade Vélodrome

Marseille démarre pied au plancher

Fabien Galtier avait prévenu ces joueurs de l'importance de bien négocier les 20 premières minutes de la rencontre et pourtant ce sont les Marseillais par l'intermédiaire de André Ayew dont la frappe n’inquiète pas Stéphane Ruffier. Ce n'est que partie remise puisque dès la septième minutes Gianelli Imbula perce dans l'axe et au lieu de lancer Payet sur le côté préfère persévérer dans l'axe avec Dja DjéDjé  qui lui remet parfaitement dans la course. Profitant du retard de la défense Imbula enroule parfaitement sa frappe et ouvre le score. Malgré un bon début de match les verts ont craqués en reculant devant l'avancé de Imbula. Seule ébauche d'occasion Stéphanoise dans le premier quart d'heure un coup-franc avorté par un hors-jeu de Bayal Sall. Malgré un Gignac plutôt discret, les locaux se montrent dangereux par Dimitry Payet dont la frappe au milieu du cadre est repoussé en corner par Stéphane Ruffier, corner qui ne donnera rien.

A l 'approche de la demi-heure de jeu les Stéphanois souffrent face à la vitesse de Payet et Thauvin. C'est le premier qui va concrétiser cette domination : Jordan Ayew récupère le ballon dans les pieds de François Clerc et ajuste une passe en retrait pour Dimitry Payet qui ne laisse aucune chance à Stéphane Ruffier. 2-0 après 28' de jeu et toujours pas de réaction des hommes de Fabien Galtier, Mendy sollicite l'ancien portier Monégasque. Il faudra attendre la 36ème minute de jeu pour voir les Verts enchaîner les occasions tout d'abord par Allan De Saint-Maximin puis Erding mais le Turque manque son duel face à Steve Mandanda et se blesse à la cuisse. Il sera remplacé à la mi-temps par Fabien Lemoine.

La domination Marseillaise en chiffre :

Marseille a dominé outrageusement les 45 premières minutes avec 60% de possession de balle (70% dans le dernier quart d'heure) et 5 tirs au but dont 4 cadrés. Steve Mandanda a eu quand a lui deux interventions sans difficulté réelle à effectuer.

La réaction Stéphanoise:

Au retour des vestiaires les Forréziens se montrent plus entreprenants mais ne parviennent pas à inquièter Mandanda. C'est une succession d'erreur défensive qui va relancer le suspens dans cette rencontre: Thauvin est pris de vitesse par Allan de Saint-Maximin qui centre approximativement dans la surface, mais Dja Djédjé est innatentif  est devancé par Jonathan Brison qui trompe Steve Mandanda pour réduire l'écart 2-1 à la 54ème minute. Réaction immédiate à la fois sur le banc avec la sortie de Thauvin remplacé par Alessandrini et la première frappe dumatch de Gignac contrée par Florentin Pogba. Malgré une bonne période Stépanoise, dû notamment à un pressing moins performant au milieu de terrain, les Olympiens se procurent quelques occasions par l'intermédiaire d'Allesandrini et de Dimitry Payet. Les 10 dernières seront peut-être source de regrets pour Christophe Galtier qui voit ses hommes inneficaces sur coup de pied arrêtés  même ceux concédés par Nicolas Nkoulou, qui a échappé de justesse au deuxième carton jaune et donc à l'exclusion suite à un tacle dangereux sur Monnet-Paquet.

 

Malgré un André-Pierre Gignac inhabituellement discret cette saison l'attaque Olympienne, forte de 60% de possession de balle, s'est montrée très entreprenante avec 15 tirs au but dont 8 cadrés contre 4 tirs cadrés sur 9 tentatives aux visiteurs du soir.  Au classement l'OM conserve le leadership avec 19 points contre 17 aux Bordelais et 15 au LOSC, les Verts sont 6èmes à égalité de points avec le promu Metz et le PSG.