En plus, l'OM a des ressources mentales !

Sérieusement malmené par des Caennais décomplexés, Marseille s'est finalement imposé dans le temps additionnel en Normandie (1-2).

En plus, l'OM a des ressources mentales !
Caen
1 2
Marseille
Caen: Vercoutre - Calvé, Da Silva, Musavu, Appiah - Kanté, Adéoti, Féret (Lemar 83') - Nangis (Raspentino 73'), Duhamel, Koïta (Bazile 80')
Marseille: Mandanda - Dja Djédjé (Fanni 78'), Nkoulou, Morel, Mendy - Romao, Payet, Imbula - Thauvin (Alessandrini 72'), Gignac, Ayew
SCORE: 0-1 Romao 74' 1-1 Musavu (84') 1-2 Gignac (90+3)
ARBITRE: Carton jaune : Morel (36')
ÈVÉNEMENTS: 9e journée de Ligue 1 | Stade Michel d'Ornano

Marseille s'est fait sérieusement balloter au Stade Michel d'Ornano. Opposé à un SM Caen plus que valeureux, qui pensait tenir au moins un point cet après-midi, l'OM s'en est finalement sorti avec trois points. Gignac a sauvé Marseille.

Les Phocéens était parti sur les chapeaux de roues avec une première frappe de Thauvin qui a obligé Vercoutre à une première parade tôt dans le match (6'). Le portier caennais s'est chauffé les gants et il a bien fait car, à la demi-heure de jeu, c'est d'un beau reflexe qu'il a sorti la tête d'Imbula (33'). Entre temps, Duhamel avait bien failli créer la surprise en se débarrassant de Morel mais son tir passe au dessus de la cage de Mandanda (16').

A la pause, le nul (0-0) était assez logique tant Caen se montrait solidaire face aux attaques phocéennes.

Au retour des vestiaires, Thauvin s'essaya de nouveau face à Vercoutre, son ballon contré roula non loin de la cage, l'ancien gardien lyonnais était battu..(47')

C'est finalement assez tardivement que Marseille prit l'avantage. Alors que le match était très équilibré et que chacune des deux équipes pouvaient ouvrir le score, c'est Romao qui délivra ses équipiers en reprenant de la tête un corner botté par Alessandrini, nouvellement entré (0-1 74'). Le premier but de la saison de l'ancien lorientais bienvenu.

Seulement, dix minutes plus tard, D'Ornano exhulta quand Musavu égalisa à la surprise générale pour le SMC. Loin de se démobiliser, les Caennais égalisèrent, encore sur une tête, consécutive cette fois à un coup-franc de Calvé. Fanni avait lâché le marquage (1-1 84').

Heureusement pour lui, cette erreur n'eut finalement aucune conséquence puisque le serial buteur olympien, André-Pierre Gignac surgit de sa boîte dans le temps additionnel et redonna l'avantage à l'OM d'un tir qui fit suite à un énorme cafouillage de fin de rencontre dans la surface normande. (1-2 90+3). Caen pouvait s'en vouloir, c'était la dernière action du match, et elle leur a fait perdre deux précieux points contre le leader du championnat.

Marseille occupe en effet toujours, et plus que jamais, la première place de L1 suite à la défaite de Bordeaux hier. L'OM a donc cinq points d'avance sur le FCGB et sept sur Lille (3e), qui joue demain.

De leur côté, le SMC reste 14e et à portée de fusil de de Guingamp, dernier..