Ligue1: Marseille garde sa place de leader

A la suite d'une semaine mouvementée dans les coulisses suite à la mise en garde à vue de son président Vincent Labrune, l'Olympique de Marseille a su rester mobilisée afin de remporter la victoire, sur son terrain, face à une équipe volontaire de Bordeaux.

Ligue1: Marseille garde sa place de leader
sports.fr
3
1
3: Mandanda; Dja Dje Dje, Fanni, Aloé, Mendy, Lémina, Imbula, Barrada, Payet, Thauvin, Gignac
1: Carrasso; Yambéré, Planus, Pallois, Mariano, Sertic, Poundjé, Plasil, Maurice Bellay, Khazri, Touré
SCORE: 0-1, min.55, Touré. 1-1, min.60, Lémina. 2-1, min.85, Gignac. 3-1, min.89, Batshuayi.

Après une trève internationale ayant permis à certains cadres de se reposer, l'Olympique de Marseille a du faire face cette semaine à une sombre affaire de transferts, mettant en cause leur président Vincent Labrune ainsi que ses prédécesseurs. Le contexte n'était donc pas favorable, surtout après la défaite au Parc des Princes et la victoire du PSG, vendredi face à Metz. 

Ce fut donc une équipe volontaire et désireuse de reconquérir la première place que nous avons vu au cours des premières minutes de ce match. Le pressing haut et étoufant mis en place par Marcelo Bielsa depuis le début de la saison permettait aux olympiens de se créer les premières situations chaudes devant la cage de Cédric Carrasso. Mais c'est Steve Mandanda qui fut le premier marseillais à vraiment s'illustrer suite à une frappe en force de Touré, jeune attaquant bordelais, très en jambes ce soir sur la pelouse du vélodrome. La machine marseillaise se remettait alors au travail, et sur une superbe ouverture par dessus la défense de Payet, Gignac perdait son face à face contre Carrasso qui sortait ce ballon d'une magnifique parade. Le ballon allait d'un côté à l'autre du terrain sans qu'une équipe n'arrive à marquer jusqu'à la mi-temps. 

On retrouvait au retour des vestiaires une équipe marseillaise très offensive, avec des montées répétées de la part de ses lattéraux, et c'est l'un d'eux, Benjamin Mendy, qui allait faire une mauvaise passe dans ses 22 mètres et qui allait permettre aux girondins d'ouvrir le score à la 55ème minute de jeu grace à l'innévitable Touré. Encore une erreur assez grossière du jeune lattéral olympien suite à sa bévue face au PSG deux semaines auparavant. Le vélodrome n'avait pas le temps de se refroidir que les marseillais égalisaient déjà, à la 60ème minute, grâce à un centre parfaitement enroulé de la part de Payet, qui trouvait la tête croisée de Mario Lemina pour son tout premier but en Ligue 1. 

L'OM essayait alors de pousser afin de marquer le second but, mais ils furent preuve d'un manque de lucidité dans les relances et dans certaines actions qui auraient pu être mieux exploitées. Les bordelais repartaient alors de l'avant, en se projettant vite devant la défense marseillaise, qui allignait pour la première fois le jeune Baptiste Aloé, impérial à son poste, aux côtés de Rod Fanni. Voyant le manque de fraicheur de son onze de départ, l'entraineur argentain de l'OM faisait sortir Barrada peu efficace ce soir, pour laisser rentrer Batshuayi. L'OM partait plus en contre en cette fin de match, et c'est sur un corner que Gignac allait délivrer les supporters de l'enceinte marseillaise à la 85ème. Au premier poteau, il venait couper la trajectoire du cuir, qui allait finir sa course au deuxième poteau, esseulé par la défense bordelaise et par Rolan, rentré quelques minutes avant. 

Le staff olympien exultait, mais il fallait encore tenir quelques longues minutes, avec une équipe fatiguée et tirée par des crampes. C'est alors que Mishy Batshuayi venait délivrer le stade en reprennant le ballon boxé par Cédric Carrasso suite à une frappe des 20 mètres de Rod Fanni. 3-1 

Premier retournement de situation pour l'OM cette saison, qui mérite certainement les trois points ce soir, avec 26 tirs aux buts dont 12 cadrés, même si les girondins pourront avoir des regrets après leur belle prestation chez le leader olympien.

Marseille reste en tête du championnat, à une unité du Paris Saint Germain, avant d'affronter une nouvelle fois à domicile vendredi prochain, le surprennant FCNantes, 5ème de la Ligue 1 à 7 points des joueurs de Bielsa. Les bordelais recevront quant à eux, Lille, samedi soir à Chaban-Delmas.