L'OM déjà dans le dur

Attendu au tournant pour la première de Franck Passi, l'OM s'incline pour la deuxième fois d'affilée dans ce championnat de France face à Reims (1-0).

L'OM déjà dans le dur
A l'image d'un Thauvin imprécis, les marseillais ont été dépassés à Reims (AFP)
Reims
1 0
Marseille
Reims: Agassa - Traoré, Mandi (cap), Weber, Signorino - Peuget, Devaux, Oniangué, De Préville, Bulot - Ngog
Marseille: Mandanda (cap) - Dja Djédjé, Nkoulou, Rekik, Mendy - Romao, Lemina - Alessandrini, Thauvin, Ocampos - Batshuayi
SCORE: 1-0, Traoré (14e)
ARBITRE: Benoît Bastien (FRA)
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1, 2ème journée

C'était le match d'après. Ce Reims-Marseille fait partie de ces matches que tout le monde attend. Après la démission avec fracas de Marcelo Bielsa en conférence de presse à l'issue de la défaite contre Caen (0-1) à la fois irréaliste et inattendue, les marseillais étaient attendus sur le terrain cette fois ci. Mais sans être ridicules, ils n'auront pas su réagir face à des Rémois décomplexés. Si l'on reparlera sans doute davantage de la nouvelle contre performance marseillaise, il faut aussi féliciter les hommes d'Olivier Guégan qui n'avaient pas oublié la déroute de l'an passé sur leur pelouse face à cette même équipe marseillaise (0-5).

Traoré fait mal

Si les marseillais étaient plutôt bien rentrés dans leur match, ce sont les Rémois qui ont ouvert le score sur un enchaînement somptueux d'Hamari Traoré (14e). A la suite d'un corner de Nicolas de Préville renvoyé par la tête de Mendy, l'ancien joueur de Lierse (Belgique) devance Batshuayi, pas exempte de tout reproche sur cette action, pour contrôler de la poitrine et enchaîner avec une demi-volée venue se loger dans le petit filet gauche du but de Mandanda. L'OM a laissé entrevoir un début de réaction avec une frappe enroulée d'Alessandrini (17e) détournée par un Agassa vigilant et un poteau de Batshuayi (24e) signalé hors jeu. Après ? Plus rien jusqu'à la mi-temps. Ce sont même les Rémois qui se sont montrés les plus dangereux avec un beau coup franc de Peuget (29e) boxé par Mandanda et des frappes de Oniangué (40e) et Traoré (32e) en bonne position après une erreur de Rekik passées de peu à coté du but.

Passi rate sa première

En deuxième mi-temps les marseillais ont tenté mais se sont montrés trop brouillon pour espérer revenir au score dans ce match. À l'image d'un Romao trop nerveux exclu après deux cartons jaunes (74e), il aura manqué trop d'ingrédients aux joueurs de Passi pour prendre au moins un point sur la pelouse Auguste-Delaune. Ils ne se seront même créés qu'une seule véritable occasion après la pause sur une tête cadrée de Romao (47e). Les joueurs olympiens ont une semaine pour travailler et rebondir chez eux la semaine prochaine face à Troyes. Sans quoi, ils risquent d'être chahutés par leurs supporters encore derrière eux en ce début d'après midi.

Reims leaders

Si leurs adversaires du jour, avant-derniers du championnat, s'enlisent encore un peu plus dans la crise, les Rémois continuent sur la lancée de leur victoire à Bordeaux la semaine dernière (1-2). Ils occupent provisoirement la première place de la ligue 1 en attendant le match du PSG qui, à la différence de buts, peut passer devant ce soir. Avec un peu plus de réalisme comme sur ce duel manqué par Ngog face à Mandanda (62e), Reims aurait même pu doubler la mise. Mais aujourd'hui, ils se contenteront sûrement de ce résultat.