L'OM perd deux points, Mandanda une nouvelle fois énorme

Le Gazélec Ajaccio recevait l'OM dans son antre le stade Ange-Casanova. en match en retard de la 28e journée. En cas de victoire les marseillais pouvaient espérer se rapprocher des places qualificatives en Coupe d'Europe.

L'OM perd deux points, Mandanda une nouvelle fois énorme
Photo de Yannick Parienti pour OM.net
Gazélec Ajaccio
1 1
Olympique de Marseille
Gazélec Ajaccio: Mandanda (c) - Manquillo, Nkoulou, Rekik, Mendy - Cabella, Isla, Romao, Nkoudou - Fletcher, Batshuayi
Olympique de Marseille : Maury - Sylla, Filippi (c), Mangane, Martinez - Ducourtioux, Le Moigne, Djokovic - Larbi - Tshibumbu, Zoua
SCORE: 0-1 Cabella 80', 1-1 Larbi 85'.
ARBITRE: Arbitrage de S. Lannoy
ÈVÉNEMENTS: Stade Ange Casanova Etat de la pelouse : moyen

L'équipe Corse du Gazélec a donné du fil à retordre aux Marseillais. Mais plus que ça, le Gaz' a même parfois dominé le match et Mandanda a été de nouveau impressionnant. Cabella pensait avoir fait le plus dur mais Larbi lui a répondu quelques minutes plus tard... L'OM perd deux points précieux pour la lutte aux places européennes et reste englué en milieude tableau (11e) tandis que le Gazélec prend un point très important pour ce match en retard de la 28e journée.

L'OM domine puis voit le Gaz' revenir

Sur une pelouse en mauvais état mais dans un stade champêtre, l'OM décide de prendre les devants dès le début de la rencontre. La maîtrise du ballon est olympienne dans les premières minutes de la partie. L'ancien canari Nkoudou est très actif pour l'OM. Mais la première grosse occasion de la partie est à mettre au crédit de captain' Filippi qui n'est pas loin d'ouvrir le score de la tête à la réception d'un bon centre. Au quart d'heure de jeu, sur le flanc gauche phocéen, Nkoudou continue son festival et prend de vitesse la défense Corse, il se rapproche du but puis frappe, Maury détourne en corner et sauve sa défense. 10 minutes plus tard, en contre, Cabella donne un bon ballon à Nkoudou qui voit Maury sortir et très vite et une nouvelle fois sauver le Gaz'. L'équipe locale tente de se procurer des occasions et y parvient en fin de première période. Larbi à la réception d'un centre en retrait place un plat du pied, Mandanda détourne admirablement d'un arrêt réflexe !

Au retour des vestiaires, l'OM tente de reprendre le contrôle du match mais la pelouse ne favorise pas le jeu technique. Pour les Corses, sur un cafouillage après un corner, Zoua n'est pas loin de marquer mais Mandanda fait une nouvelle fois le job. A l'heure de jeu pour ne pas arranger l'attaque marseillaise, l'écossais Fletcher sort sur blessure, l'ancien messin Sarr le remplace. Boutaïd entré en jeu pour le Gazélec dribble Mendy et frappe en force, le portier marseillais détourne le cuir. 5 minutes plus tard, c'est l'ancien valenciennois Ducourtioux qui défie Mandanda d'une belle frappe, ce dernier repousse cette nouvelle tentative corse. Marseille se réveille le belge Michy Batshuayi fait son numéro dans la défense du Gaz' puis sert parfaitement Cabella qui se joue de Maury, le portier corse afin de marquer dans le but vide. Marseille se relâche et voit Ducourtioux rater l'immanquable ! Sa tentative fuit le cadre alors qu'il était tout seul en retrait. C'est Larbi qui libère les siens à la 85' d'un beau coup franc direct. Il enroule et trompe Mandanda visiblement surpris. Le portier marseillais ne dit toutefois pas son dernier mot et, sur une dernière frappe de Boutaïd, il détourne en corner. Son équipe perd deux points mais au final ce résultat est logique tant les marseillais ont eu le monopole du ballon mais le Gazélec les occasions les plus franches.