MHSC – EAG : Si loin, mais pourtant si proches

Montpellier, 16ème de Ligue 1, recevra à 20h Guingamp, le promu qui pointe à une honorable 8ème place. Un fossé entre les deux formations ? Rien n'est moins sûr étant donné la densité du milieu de tableau de notre championnat.

MHSC – EAG : Si loin, mais pourtant si proches
La Mosson attend beaucoup de Rémy Cabella, pour pouvoir enfin s'enflammer un peu
Montpellier
Guingamp | 20h00
La Mosson attend beaucoup de Rémy Cabella, pour pouvoir enfin s'enflammer un peu

Ce sont huit places mais seulement quatre points qui séparent les deux formations avant le coup d'envoi de Montpellier – Guingamp. Cependant, si les Bretons peuvent être fiers de leur début de parcours en Ligue 1, les champions de France 2012 enchainent les matches nuls (huit en treize journées de Ligue1, un record cette saison) et les prestations ennuyeuses.

La 600ème de "Jeannot" Fernandez

Aussi fou que cela puisse paraître, les Languedociens ont deux bonnes raisons d'avoir le cœur en fête à l'approche du match de ce soir.

En premier lieu, le MHSC a eu la chance de se frotter, samedi dernier à l'Equipe de France 98, à l'occasion des 60 ans du Club des Internationaux de Football, lors d'un match de Futsal qui a eu le mérite de mettre du baume au cœur à tout le club ainsi qu'à ses supporters.

crédit photo : midilibre.fr

crédit photo : midilibre.fr

Deuxièmement, Jean Fernandez, le technicien Montpelliérain, qui a passé une grande partie de sa carrière à sillonner les clubs français  fêtera ce soir son 600ème match sur un banc de Ligue 1.

D'ailleurs "Loulou Nicollin" a profité d'une interview dans le 10 sport pour confirmer son soutien au succésseur de René Girard. "On en est très content au club […] Il ne pense qu’au MHSC. Pour un président, avoir un entraîneur comme ça, c’est le pied ! "

Espérons pour eux que cette ambiance détendue aidera les Héraultais, qui peinent à régaler leur public (seulement deux victoires 13 matches), à s'éloigner de la zone de relégation qui pourrait rapidement montrer le bout de son nez. En effet, Valenciennes le premier relégable ne se trouve qu'à cinq petits points.

Du côté des absences, Jean Fernandez toujours privé de Karim Aït-Fana et de Garry Bocaly ne sait toujours pas s'il pourra compter sur ses son capitaine Vitorino Hilton et sur Siaka Tiéné, blessés respectivement au Genou et à la Cuisse.

L'En Avant Guingamp fait son chemin

Certes, Jocelyn Gourvennec du haut de ses quatre années de carrière en tant qu'entraîneur professionnel n'est pas un vieux de la vieille comme son homologue du jour. Cependant, son parcours depuis ses débuts en 2010, lorsqu'il avait prit les rennes d'un Guinguamp relégué en National jusqu'à ce soir où sa formation s'affiche en tant que 8ème de Ligue 1 force le respect.

Et ce n'est pas leur match nul (0-0) lors de la 13ème journée de Ligue 1, face à un LOSC en pleine bourre, qui plaidera en sa défaveur.

Cependant, si le Breton espère faire un résultat à la Mosson, ce ne sera pas chose aisée sachant qu'il devra se déplacer sans trois joueurs de haute importance. En effet, l'absence du meilleur buteur Breton, Mustapha Yatabaré blessé au quadriceps, vient s'ajouter à celles de Moustapha Diallo et du capitaine Lionel Mathis, tous deux suspendus.

Anecdote

Lors du mercato estival de 1999, Jocelyn Gourvennec signait au MHSC. En provenance de l'OM de Bernard Tapie, entraîné par Roland Courbis (encore un autre qui passera par la Paillade), le Breton d'alors 27 ans passera deux mois et demi dans la capitale Languedocienne. Après 7 matches et zéro but marqué, les dirigeants Montpelliérains le revendront au Stade Rennais.

Le groupe Montpellierain

Jourdren, Pionnier, Congré, Mezague, El Kaoutari, J. Marveaux, Jo. Martin, Cabella, Br. Dabo, M. Sanson, B. Stambouli, Saihi, Mounier, Herrera, Sou. Camara, Deza, Bakar, Montano +  Hilton, Tiéné

Le groupe guingampais

N’Dy Assembe, Samassa, Sorbon, Cerdan, Kerbrat, Martins Pereira, Lemaitre, Lévêque, Atik, Giresse, Sankharé, Dos Santos, Beauvue, Langil, Mandanne, Douniama, Alioui, Fauré