Montpellier peut se mordre les doigts

Auteurs d'un début de match en fanfare, les Montpellierains ont dû se contenter du match nul 3 partout face à Lens à l'occasion de la 18e journée de championnat.

Montpellier peut se mordre les doigts
Les Montpelliérains doivent se contenter du match nul. Crédit : MHSC
MHSC
3 3
RC Lens

On ne change pas une équipe qui gagne. Un dicton auquel s'est presque tenu Rolland Courbis pour affronter le Racing Club de Lens lors de la 18e journée de championnat. Presque car le le coach montpellierain a fait le choix de titulariser Morgan Sanson à la place de Paul Lasne, titulaire la semaine dernière pour la victoire 4 à 0 des Héraultais face au Stade de Rennes. Un choix payant. Moins d'une minute de jeu, le nouvel entrant trouve la faille sur un centre d'Anthony Mounier. Les prémices d'un match agité. Un quart d'heure plus tard, Lucas Barrios double la mise. Buteur, Morgan Sanson se mue cette fois en passeur. Après avoir effacé deux défenseur, l’ailier ajuste son centre, Marin contrôle et laisse l'attaquant paraguayen aggraver le score. La septième place semble tendre les bras aux joueurs du MHSC. Seulement pour un temps.

Réaction Lensoise

Sauvé par sa transversale sur une frappe de Nomenjanahary à la dixième minutes de jeu, Laurent Pionner doit finalement s'incliner moins de deux minutes après le deuxième but de ses coéquipier. Sur une remise de la tête de Coulibaly, Valdivia trompe le portier d'un tir à ras de terre à l'entrée de la surface. Le match est relancé.

Plus tranchant, les Lensois continuent de partir à l'offensive. Une activité qui sera récompensée après la demie-heure de jeu. Seul à l'angle de la surface, Baal hérite du cuire avant de place un centre au premier poteau. Guillaume décroise sa tête et égalise. Tout est à refaire pour des Montpellierains abasourdis mais pas abattus. De retour des vestiaires, ce sont eux qui manquent de peu de reprendre l'avantage au score. Sur un coup-franc, Mounier voit sa frappe échouer à quelques centimètres de la transversale de Riou. Le joueur se fera pardonner peu après l'heure de jeu. Sur un centre de Camara, l'ancien Niçois reprend l'offrande au second poteau.

Nouveau coup dur pour des Lensois qui pensaient surement avoir fait le plus dur en revenant au score. 73 e minute, Coulibaly rate le cadre de la tête. Les Héraultais respirent. Un répit de courte durée. Sur une nouvelle offensive, Pionnier repousse sur Touzghar. Tout juste entré, il reprend le ballon qui prend le chemin de la lucarne. La fin de match est indécise. Les deux équipes se séparent finalement sur ce score de parité qui n’arrange personne. Le MHSC stagne à la neuvième place du classement. De son côté, le RC Lens se fait doubler par Bastia, et tombe à la 19e place.