ASNL – ESTAC : Duel pour le maintien

Les deux équipes qui occupent les deux dernières places du championnat de Ligue 1 se rencontrent pour espérer empocher le plus de points possible et rêver d’un maintien in extremis.

ASNL – ESTAC : Duel pour le maintien
L'ESTAC devra se méfier de la grande forme de l'attaque de l'ASNL
Nancy
Troyes | 20h
L'ESTAC devra se méfier de la grande forme de l'attaque de l'ASNL

L’AS Nancy Lorraine et l’Espérance Sportive Troyes Aube Champagne ont à cœur de remporter duel qui est déterminant dans la lutte pour le maintien. De plus, au vu des résultats de leurs concurrents le vainqueur de ce match (si il y en a un), pourrait se rapprocherai du maintien. Autant dire, que ce match constitue un tournant dans la saison dans la course au maintien. Toute sortie de route pourrait être fatale malgré la dynamique impressionnante du club au chardon.

Certes, l'ASNL semble être l’équipe la mieux armée puisqu’elle reste sur deux probantes victoires devant Nice et à Rennes. Ceci-dit, elle a un double challenge devant un stade Marcel Picot comble (20 000 spectateurs). Elle doit réaliser la passe de trois pour écarter la lanterne rouge Troyes de la course au maintien. Il s'agit de revenir sur les talons du premier non relégable Sochaux qui accueille Ajaccio à Bonal.

Attention néanmoins à ne pas se mettre trop de pression. De l'aveu même des joueurs lorrains, ils avaient arrêté de jouer en seconde période face à Reims et l'avaient payé cash à Marcel Picot il y a quelques semaines...

Au match aller, l’ESTAC et l’ASNL  s'étaient neutralisés (3-3) alors que les nancéiens menaient au score. Cette fois-ci, un match nul ne fera les affaires d'aucune formation selon le coach Patrick Gabriel et l'entraîneur Troyen Jean-Marc Furlan. L'une ou l'autre équipe pourrait prendre un avantage psychologique à quelques jours du quart-de-finale de la coupe de France au stade de l'Aube. (mardi 14 avril).

Le groupe nancéien : Gregorini, Nardi, Jebbour, Puygrenier, Jeanvier, Amadou, Sami, Sané, Muratori,  Ayasse, Loties, Mangani, Grange, Coulibaly, Karaboué, Bakar, Louis, Moukandjo, Alo'o.

Le groupe troyen : Thuram, Dreyer, Bréchet, Jarjat, Rincon, Saunier, Colin, Faussurier, Darbion, Nivet, Ngoyi, Othon, Enza-Yamissi, Thiago, Camus, Marcos, Bahebeck, Yattara.