Nantes à l'arrachée

Dans une rencontre serrée et indécise, c'est le FC Nantes qui est sortie victorieux de son duel face au FC Sochaux. Dans une très belle ambiance et malgré un match moyen, les canaris ramènent trois points précieux dans leur escarcelle.

Nantes à l'arrachée
FC Nantes
1 0
FC Sochaux

Une entame de partie plaisante

Malgré que les deux formations soient dans le doute dès le coup d'envoi, cela n'empêchait pas les 22 acteurs de la rencontre de partir tambour battant. Sochaux parvenait à se créer quelques vélléités, mais c'est le FC Nantes qui se montrait dangereux. Bien servi à l'abord de la surface, Serge Gakpé plaçait une frappe soudaine, mais Simon Pouplin en deux-temps parvenait à capter le cuir (9e). Après un premier quart d'heure enthousiasmant, les débats retombaient. Il fallait attendre la mi-temps de la première période pour voir les sochaliens essayés de se montrer dangereux. Guerbert surprenait le capitaine nantais Olivier Veigneau, mais Rémy Riou veillait au grain (26e). Les lionceaux qui se montraient de plus en plus insistants, suite à un bon coup franc dans la boîte, Riou était contraint de boxer le ballon devant Bakambu (28e). Nantes revenait peu à peu dans la partie, suite à corner de Veretout, le colosse Papy Djilobodji envoyait le cuir au-dessus de la cage de Simon Pouplin (30e). Ce dernier qui se mettait une nouvelle fois en évidence sur une reprise de la tête de Djordjevic (31e), un arrêt de toute beauté. Les canaris qui accéléraient, Deaux bien servi par Bessat perforait la défense doubiste, mais l'ancien Rémois n'ajustait pas correctement son centre en retrait vers Alejandro Bedoya (36e).

La maison jaune poussait, mais elle était à deux doigts de se faire surprendre sur un coup de billard, mais les attaquants sochaliens n'en profitaient pas (40e). Une minute plus tard, suite à un bon ballon de Jordan Veretout, l'international Américain Alejandro Bedoya voyait sa frappe déviée au dernier moment par Faussurier (41e). Le score restait nul et vierge à la pause. 

Nantes n'y arrive pas

Au retour des vestiaires, c'est le FC Nantes qui monopolisait le ballon, sans pour autant trouver le cadre. A l'image de Bedoya et Gakpé qui ne se comprenaient pas aux abords de la surface de réparation (53e), puis le Togolais tergiversait quelques instants plus tard devant le but de Pouplin (57e). L'ancien joueur de l'AS Monaco qui tentait de faire parler sa vivacité et sa technique dans la foulée, mais sa frappe beaucoup trop molle et sans conviction n'inquiétait pas la défense sochalienne (58e). Sochaux ne voyait pas le jour, mais les hommes de Michel Der Zakarian ne parvenaient pas à en finir... 

Un coaching gagnant 

La 67ème minute de cette rencontre est certainement le tournant de la rencontre, Der Zakarian lançait en jeu une de ses nouvelles recrues : Banel Nicolita. Le Roumain qui remplaçait un Serge Gakpé hors du coup. Dix minutes plus tard, cette entrée allait porter ses fruits. Suite à une faute aux 25 mètres, le FCN obtenait un coup franc excentré sur le côté droit. Nicolita se chargeait du ballon, le joueur prêté par l'AS Saint-Etienne déposait un ballon sur la tête de l'attaquant Serbe Filip Djordjevic. Le buteur des canaris plaçait alors une tête imparable et permettait au FC Nantes d'ouvrir la marque (77e). Explosion de joie dans la Beaujoire, le buteur maison inscrivait son second but de la saison. Le deuxième à domicile.

Les canaris ne s'arrêtaient pas en si bon chemin face à une formation sochalienne totalement amorphe. Les entrées d'Adrien Trebel et de Fernando Aristeguieta apportaient un plus dans la fin de rencontre. Le Vénézuélien qui se mettait rapidement en évidence, en envoyant quasiment un bon ballon dans la profondeur vers Nicolita. Mais Simon Pouplin veillait (84e). Les hommes d'Eric Hely étaient acculé dans leur moitié de terrain. Djordjevic voyait le ballon lui passé devant sur un service de Cissokho (86e), puis Nicolita sur un superbe décalage de Fernando Aristeguieta voyait sa frappe détournée par Pouplin (88e). Les dernières offensives ne donnaient rien et Nantes s'imposait pour la seconde fois cette saison à la Beaujoire. Une victoire importante qui permet au FCN de se placer au 6ème rang, les sochaliens sont quant à eux lanterne rouge de la Ligue 1.