Nantes triomphe de nouveau !

Le FCN signe son troisième succès consécutif en championnat en dominant aisément à l'ETG (3-0). L'heure est aux réjouissances pour les Canaris qui titillent le haut du tableau, mais c'est également celle de la remise en question pour les Haut-Savoyards.

Nantes triomphe de nouveau !
Les Nantais auront comblé près de 30 000 spectateurs et démontrent qu'ils méritent leur place parmi l'élite ! (www.ouestmedias.net)

Djordjevic a montré que son équipe savait accueillir. En deux minutes, le Serbe profite d'un bon travail de Gakpé côté gauche pour ouvrir le score à bout portant (1-0, 2'). La douche est glaciale pour les joueurs de Pascal Dupraz qui n'arrivent pas à poser leur jeu et ne se procurent que de rares occasions... Angoula puis Bérigaud ratent une balle d'égalisation (24' et 31') qui, au vue du résultat final, aurait pu changer la donne et remettre l'ETG sur le bon chemin. 
Nullement inquiété défensivement, Nantes en profite pour peser sur l'arrière-garde adverse. Djordjevic s'offre alors un doublé, Cissookho centre depuis l'aile droite, Laquait repousse le ballon sur l'attaquant Serbe qui n'a plus qu'à fusiller le gardien (2-0, 34'). Même le capitaine d'Evian TG, Olivier Sorlin, n'est pas dans son match, il perd un ballon aux vingt mètres qui profitent à Veretou mais Bertrand Laquait parvient  à dévier in-extremis le cuir au dessus de la transversale (42').

En deuxième période, l'ETG FC ne montre aucun signe de changement, de revirement de situation, n'en déplaise au FCN qui continue de se procurer des occasions même si a défense adverse parvient à tenir (52', 54'). Toujours aussi inoffensifs dans le secteur offensif, les Haut-Savoyards vont encaisser un troisième but, qui clôt définitivement la rencontre. Sur un coup-franc venu de la droite, personne ne dégage le ballon qui revient dans les pieds de Lucas Deaux de l'autre côté du terrain, son centre trouve la tête de Djilobodji au point de pénalty (3-0, 65'). Trois buts entraînés par trois centres avec quatre tirs cadrés sur sept possible. Une belle touche de réalisme qui contraste fortement avec les onze tentatives adverses qui n'ont pris le chemin du but que deux fois...

Nantes réalise une très belle opération comptable dans l'objectif principal du maintien. Les Canaris ravissent leurs supporteurs en montant sur la cinquième marche du championnat, à une unité de Lille, Marseille, et deux de Paris en attendant le clasico de ce soir.
Pour Evian TG, la situation est plus délicate, les Roses réalisent une nouvelle contre-performance après celle face à Lille il y a moins de deux semaines et n'ont pas su à prolonger les bonnes choses montrées face à Bordeaux. La zone rouge est à deux points, il va falloir remobiliser tout un groupe pour ne pas s'enfoncer davantage.