Le FC Nantes peut-il continuer sur sa lancée ?

Demain soir, le FCN affrontera Lille pour le compte de la 11ème journée. Une rencontre entre deux formations situées en haut de tableau, les canaris (4ème) reçoivent les dogues (3ème). Sur une série de quatre victoires consécutives, les hommes de Michel Der Zakarian peuvent en cas de succès, monter sur le podium. Mais ils pourraient tomber sur un os, en effet le LOSC reste sur cinq matchs sans la moindre défaite.

Le FC Nantes peut-il continuer sur sa lancée ?
Nantes
Lille | 20h30

"Où s'arrêteront-ils ?"

C'est la question, personne n'imaginait que le Football Club de Nantes serait au pied du podium à l'issue de la 10ème journée. Les observateurs étaient sceptiques suite à une préparation marquée par des matchs amicaux laborieux. Malgré un départ plus que moyen, marqué par des défaites à Lorient, à Lyon et face au PSG, le FCN est parvenu depuis quatre rencontres à enclencher le moteur. Depuis un mois, le canari de la Jonelière rigole. Il n'a laissé aucune miette à Nice, Rennes, Evian et Ajaccio. Totalisant ainsi quatre succès, 9 buts marqués et 1 seul encaissé. 

Un renouveau qui s'explique par une équipe nantaise joueuse et surtout qui n'a peur de rien. La bande de Filip Djordjevic, capitaine depuis la blessure d'Olivier Veigneau n'est pas une formation qui a peur des autres. L'envie et la satisfaction de jouer en L1 ont pris le dessus sur l'inquiétude qui régnait au début de l'exercice. Un déclic ? Oui certainement. Où et quand ? Face au Paris-Saint Germain, pourtant les nantais avaient complètement raté leur entame de rencontre. Pas loin de la correctionnelle au bout de la première demi-heure. Mais ensuite, la maison jaune avait tenté, avait enthousiasmé, avait fait même douter le champion en titre. Certes, la défaite était survenue, cependant les promesses affichées étaient encourageantes. 

Des promesses qui à ce jour comblent le public de la Beaujoire, acquis à la cause de ses joueurs. Ces mêmes joueurs qui, progressent à pas de géant. Papy Djilobodji, Lucas Deaux, Jordan Veretout, Filip Djordjevic. Voici la colonne vertebrale des jaunes et verts, ce quatuor en pleine ascension qui épate, surprend et fait déjouer les équipes adverses. Chacun a un rôle bien précis : Djilobodji est le roc défensif, une tondeuse à gazon qui découpe "proprement" les attaquants de notre championnat. Lucas Deaux, le chien de garde au milieu, aboyeur né et diablement efficace dans la récupération des ballons. Jordan Veretout, la jeunesse de la formation nantaise, situé derrière Djordjevic depuis Lyon, son volume de jeu prend de l'ampleur au sein du collectif des canaris. Enfin le buteur, Filip Djordjevic, remiseur hors-pair et en pleine bourre depuis le début de l'exercice. Six buts en dix rencontres, dont cinq au Stade de la Beaujoire. 

Des joueurs, qui pour autant, ne cachent pas le collectif nantais. Qui a pris de l'importance au détriment des individualités, ils sont 17-18 à avoir un rôle précis et qui pour l'instant marche à la perfection. "Tout le monde tire dans le même sens", dixit Michel Der Zakarian. "Certains tirent la gueule, car ils sont sur le banc, mais eux aussi veulent prouver." 

Voici la force du FC Nantes à ce jour, pour autant les joueurs et les supporters ne sont pas dupent. Ils savent très bien que le moindre grain de sable désarçonnera le moteur du bolide nantais, dans la course au maintien. La dynamique positive peut rapidement se transformer une série négative et instauré le doute au sein du club. C'est pour cela que la rencontre qui se profile face au LOSC de René Girard est un excellent test. Un devoir surveillé par la Ligue 1 entière et qui permettra d'en savoir plus sur le véritable potentiel du FCN. 

Le groupe et la composition probable nantaise.

Gardien : Rémy Riou / Erwin Zelazny.

Défenseurs : Chaker Alhadur / Issa Cissokho / Olivier Veigneau / Gabriel Cichero / Papy Djilobodji / Oswaldo Vizcarrondo.

Milieux : Lucas Deaux / Birama Touré / Adrien Trebel / Jordan Veretout / Alejandro Bedoya / Banel Nicolita / Fabrice Pancrate / Vincent Bessat

Attaquants : Serge Gakpé / Fernando Aristeguieta / Filip Djordjevic 

"Lille, une équipe en pleine confiance"

L'adversaire qui se présente en Loire-Atlantique ce vendredi n'est pas un manchot. Au contraire, le LOSC est sans doute une des meilleures équipes de L1 depuis le début de l'exercice. Le nouvel entraîneur René Girard a trouvé pour l'heure la bonne formule, qui permet aux dogues d'être sur le podium. Une formation nordiste qui n'a pas été défaite depuis la 5ème journée et la réception de l'OGC Nice. Cette défaite avait permis aux hommes du président Seydoux de se réveiller et de redémarrer une dynamique de victoire. Voici cinq journées que Lille a démarré, sans le moindre virage raté, victoire à Sochaux, Montpellier, Evian, Ajaccio et un match nul face à Lyon. Pour autant ce n'est pas la forme et les scores que nous retenons, mais plutôt le fond. Vincent Enyeama, le portier Nigérian n'a plus été battu depuis cinq rencontres (dont 8 Clean Sheets). Chiffre éloquant qui démontre la solidité défensive de la meilleure défense du championnat avec seulement quatre buts encaissés (contre huit pour le FC Nantes). Pourtant, on pouvait craindre que l'effectif lillois soit "trop jeune" pour jouer les premiers rôles. Que nini, les Divock Origi, Soualiho Meité montrent qu'ils ont bien le niveau. Cette jeunesse encadrée par des hommes d'expérience comme Rio Mavuba, Florent Balmont, David Rozehnal, qui connaissent la Ligue 1 et ses remous. Les bons débuts de saison de Salomon Kalou ( 3 buts) et Nolan Roux (2 buts) coïcident également avec pour l'instant le podium de l'équipe nordiste. 

Ce match aura une saveur toute particulière pour un ancien de la Jonelière, Ronny Rodelin fera son retour sur la pelouse de la Beaujoire après trois années d'absence. 

René Girard, malgré la confiance de son équipe et cette série d'invincibilité se méfie des canaris : "On sait que ça sera difficile face à Nantes, une équipe en pleine euphorie, une équipe qui tourne bien et qui jouera dans un stade plein. C'est un adversaire redoutable, surtout chez lui."

Le groupe Lillois et la composition probable 

Gardiens : Vincent Enyeama / Steeve Elana.

Défenseurs : Franck Béria / Pape Souaré / Adama Souaro / Simon Kjaer / David Rozehnal / Djibril Sidibé. 

Milieux : Florent Balmont / Idrissa Gueye / Rio Mavuba / Jonathan Delaplace / Soualiho Meité 

Attaquants : John Jairo Ruiz / Ronny Rodelin / Salomon Kalou / Divock Origi / Tulio De Melo / Nolan Roux 

Les informations à savoir 

-Entre 30 et 34 000 personnes sont attendus demain soir au Stade de la Beaujoire, une enceinte acquise à la cause des canaris. 

-Ronny Rodelin de retour à Nantes, l'attaquant du LOSC y a passé trois années. De 2008 à 2011. 

-Les deux équipes restent sur des séries de quatre et cinq matchs sans défaite. 

-Lille est la meilleure défense de notre championnat avec seulement 4 buts encaissés, Nantes en a concédé 8. 

-En cas de victoire, le FC Nantes passerait devant le LOSC au classement, chipant ainsi la troisième place. Quant aux nordistes ils pourraient se retrouver à la seconde en place en cas de succès sur les rives du bord de l'Erdre.