Le FC Nantes retrouve des couleurs

Ils n'étaient pas favoris, ils arrivaient pour ne rien regretter et au final ils repartent avec les 3 points de la victoire. Grâce à un succès encourageant, notamment acquis en première période, le FC Nantes se replace en 4ème position au classement, juste devant l'OM. Les Marseillais qui pourront regretter leur manque de justesse dans le dernier geste au cours de la seconde période.

Le FC Nantes retrouve des couleurs
Olympique de Marseille
0 1
FC Nantes

Il y a presque une semaine, on croyait que la belle période nantaise touchait à sa fin. Les canaris qui venaient de perdre successivement contre Monaco et Guingamp avaient touché le fond. Mais en à peine trois jours, la bande à Alejandro Bedoya a regoûté aux joies de la victoire, face à Valenciennes mardi et ce soir à Marseille. Le FCN est désormais 4ème avec 29 points et peut voir venir le maintien sereinement à ce rythme. 

"Les fondamentaux du début de saison"

La maison jaune le sait, elle commence toujours très mal ses débuts de partie contre les gros de notre championnat. Contre Paris, Lille ça a été le cas, l'heure était donc au changement. Dès la 2ème min, Nantes se montrait dangereux par l'intermédiaire de Serge Gakpé sur coup franc. Le tir de l'international Togolais mettait un vent de panique dans la surface marseillaise sans pour autant trouver preneur. Le pressing étouffant des canaris gênait considérablement le milieu de terrain olympien qui subissait beaucoup trop en ce début de partie. Les visiteurs qui n'hésitaient pas non plus à jouer long et il fallait une belle sortie de Mandanda devant Djordjevic ( pour empêcher le buteur nantais de conclure (11e). Le FC Nantes qui continuait à appuyer et Vincent Bessat était tout proche d'ouvrir la marque, mais N'Koulou veillait au grain devant l'ancien messin (16e). A force de reculer, l'OM allait se faire surprendre dans la minute suivante. Après un bon décalage vers Bessat, Djordjevic héritait du ballon dans la surface et trouvait Alejandro Bedoya qui parvenait à ouvrir la marque (0-1, 17ème). L'Américain trompait Mandanda d'une frappe légèrement dévié et inscrivait son troisième but de la saison, son second de la semaine.

Les locaux réagissaient timidement, par l'intermédiaire de Dimitri Payet (23e), mais c'était bien trop faible pour déjouer les plans de la défense nantaise. Les marseillais passifs, étaient à deux doigts de passer tout près de la correctionnelle cinq minutes plus tard. Djilobodji sautait plus haut que tout le monde sur un corner de Bessat, Mandanda sauvait la maison en repoussant le ballon (28e). Dans le dernier quart d'heure, les hommes d'Elie Baup revenaient peu à peu à la surface, avec notamment quelques bons décalages, par Payet (31e) puis Mendy (33e). La dernière occasion de ce premier acte était marseillaise, mais le coup franc de Thauvin passait au-dessus de la cage d'un Rémy Riou qui avait passé une première période sereine.

"L'OM avec de meilleures attentions"

Le vestiaire marseillais a dû trembler pendant la mi-temps, car au retour des vestiaires, c'est un tout autre visage de l'OM qui apparaît. Plus tranchants, moins approximatifs, les coéquipiers de Steve Mandanda revenaient avec d'autres attentions qu'en première période. Ils le démontraient par Payet de loin (52e), puis Florian Thauvin de la tête (53e). Nantes agissait par contre et Serge Gakpé bien servi dans la surface voyait son tir passé largement au-dessus du cadre (55e). Saber Khalifa rentré en jeu, se mettait lui aussi en évidence, sa frappe était captée par Riou (58e). Le début du deuxième acte était animé, notamment à l'initiative d'un Dimitri Payet pourtant incertain. L'ancien pensionnaire de la Jonelière était une nouvelle fois dangereux à l'heure de jeu (60e). L'OM accélérait, Nantes reculait et Khalifa mangeait la feuille de match (67e). L'attaquant Olympien seul face au but, manquait totalement sa frappe. Le FCN ne parvenait pas à se dégager et le duo Thauvin-Payet très bon depuis la reprise demandait à Riou de sortir à nouveau le ballon (70e). A force d'attaquer, Marseille se faisait surprendre défensivement Filip Djordjevic seul face à Mandanda butait sur le dernier rempart du stade Vélodrome (77e). Le Serbe encore muet ce soir, et ceci depuis quatre rencontres. 

"Une fin de rencontre étouffante pour Nantes"

Les canaris malgré quelques contres, n'ont rien montré en seconde période. Sur le reculoir, les nantais n'étaient pas loin de craquer. Cependant les offensives olympiennes finissaient plus avec un marseillais à terre. Avec notamment trop de déchets. Gignac très actif ce soir, perçait la défense des canaris à de nombreuses reprises. Mais ses efforts n'étaient pas récompensés. Au bout du temps additionnel, Nicolas N'Koulou s'élevait plus haut que tout le monde, la tête du défenseur camerounais passait au- dessus (92e). 

Nantes s'imposait sur le fil 1-0, grâce à une très bonne première période, la seconde fût difficile. Désormais, le FCN est 4ème au classement avec 29 points et peut largement voir autre chose que le maintien en Ligue 1. De son côté, l'OM encaisse sa seconde défaite de la semaine et laisse le podium à huit longueurs, c'est la crise sur la Canebière.