Conclure en beauté à domicile

C'est la dernière rencontre de l'année 2013 à la Beaujoire en championnat pour le FC Nantes. Une année riche en émotions et qui pourrait finir en beauté si les canaris parvenaient à décrocher un nouveau succès. Se présente face aux nantais, le Toulouse FC, les Toulousains qui occupent actuellement une modeste 14ème place. La bande d'Alain Casanova qui se déplace en Loire-Atlantique en manque de confiance, eux qui n'ont remporté qu'une seule de leurs sept dernières rencontres. Tandis que le FCN reste sur deux victoires consécutives, dont une à domicile contre Valenciennes et une contre Marseille.

Conclure en beauté à domicile
(Vincent Bessat et Lucas Deaux espèrent avoir la même joie à l'issue de la rencontre)
Nantes
Toulouse | 20h00

"Surfer sur la dynamique"

Ils sont toujours présents, alors qu'on présageait le pire pour la maison jaune en début de saison. Installés à une solide 4ème place, les hommes de Michel Der Zakarian peuvent ce soir, en cas de succès, assurer cette place au pied du podium et voir venir avant un déplacement délicat à Saint-Etienne. Avant cela, il y aura également la réception d'Auxerre mardi en Coupe de la Ligue. 

Le FCN qui se cache encore face aux médias, l'objectif  reste le maintien. Après on verra, une phrase sortie des dizaines de fois depuis le succès à Marseille vendredi dernier. Un succès a permis aux canaris de retrouver l'envol du début de saison. Deux succès consécutifs qui ont caché les deux défaites successives contre l'AS Monaco et l'En Avant Guingamp fin novembre. Un match délicat contre Valenciennes, un match plein contre l'OM, c'est sans doute ce qu'il fallait à Nantes pour se relancer et revenir dans le droit chemin. L'égarement fait toujours avancer, les coéquipiers du capitaine nantais Filip Djordjevic, muet depuis quatre rencontres peuvent en témoigner. 

La dernière rencontre à domicile de l'année doit permettre de récidiver à nouveau, enchaîner une troisième victoire qui arriverait à point nommé et qui permettrait aux nantais d'assurer toujours un peu plus le maintien en Ligue 1, eux qui ont déjà sans doute fait le plus dur avec 29 points au compteur après 17 journées. 

Pour cet épilogue de la saga jaune et vert, le groupe est quasiment complet. Seules les absences d'Oswaldo Vizcarrondo (suspendu), Banel Nicolita (CFA) et Erwin Zelazny (gardien n°2 / CFA) sont à déplorer. La suspension du Vénézuélien, permettra à un autre Vénézuélien de venir prendre sa place, à savoir Gabriel Cichero de retour de blessure. Der Zakarian dispose d'une base solide de 18-20 joueurs qui ne bougent pratiquement jamais depuis le début de l'exercice. 

Le groupe 

Gardiens : Rémy Riou, Maxime Dupé

Défenseurs : Issa Cissokho, Chaker Alhadur, Papy Djilobodji, Gabriel Cichero, Olivier Veigneau 

Milieux : Lucas Deaux, Birama Touré, Adrien Trebel, Alejandro Bedoya, Jordan Veretout, Vincent Bessat 

Attaquants : Serge Gakpé, Ismaël Bangoura, Johan Audel, Fernando Aristeguieta, Filip Djordjevic

La composition probable 

"Dans la cité des Ducs pour se relancer"

Le sud-ouest fait la grimace en ce début de saison et surtout depuis mi-octobre. Malgré un succès éclatant face à Sochaux le 30 novembre dernier, le TFC n'a pris que 6 points lors des sept dernières rencontres. Un maigre ratio et le constat est sans équivoque, une place en bas de tableau, entre le ventre mou et la zone rouge. Actuellement positionné au 14ème échelon hexagonal. La formation d'Alain Casanova va néanmoins en Loire Atlantique pour ramener quelque chose d'un déplacement toujours délicat pour les violets. Le dernier résultat positif remonte à 1998 et un succès 1-0 grâce à un but de Thierry Moreau. Pour ce faire, Toulouse comptera sur son poison, à savoir Martin Braithwaite. L'homme à la chevelure touffue, sosie du joueur belge Axel Witsel est l'homme providentiel à l'extérieurs, avec quatre pions dans les filets adverses, mais aussi sur les deux titulaires habituels Wissam Ben Yedder et Eden Ben Basat. 

Le Téfécé qui, en cas de succès pourraît voir la zone rouge disparaître pendant un bon bout de temps. L'écart actuel étant de dix points. Mais la tâche s'annonce ardue pour les toulousains, car Nantes n'a perdu que trois fois chez lui cette saison. Pour cinq victoires et l'appui du 12ème homme sera un avantage considérable pour les canaris (on attend environ 30 000 personnes à la Beaujoire).

Pour corrompre les plans des jaunes et verts, Toulouse disposera d'une grande partie de son effectif habituel. Même si les absences de Jonathan Zebina (suspendu), Issiaga Sylla (suspendu), Clément Chantôme (genou), Pavle Ninkov (fracture du métartase) pourraient s'avérer préjudiciable. Quatre absents, et quatre titulaires. Eux qui évolueront sans doute une nouvelle fois en 3-5-2, un schéma surprenant. 

Le groupe 

Gardiens : Ali Ahamada, Olivier Blondel

Défenseurs : Jean-Daniel Akpa-Akpro, Serge Aurier, Uros Spajic, Aymen Abdennour, Gaël Vena, Jacques-François Moubandje, Steeve Yago 

Milieux : Etienne Didot, Pantxi Siriex, Adrien Regattin, Oscar Trejo, Bel Aguilar

Attaquants : Martin Braithwaite, Eden Ben Basat, Wissam Ben Yedder 

La compo probable