Un match sans saveur

Dans une rencontre terne, pauvre en occasions, Nantes et Reims se sont quittés sur un score nul et vierge. Un match qui ne restera pas dans les annales et qui marque un coup d'arrêt pour les canaris.

Un match sans saveur
(fcnantes.fr)

Ce n'était pas la folie à la Beaujoire ce soir, et même ennuyeux. Les deux formations, pourtant auteurs d'un excellent parcours depuis le début du championnat n'ont rien montré aux 20 000 spectateurs. 

Les occasions se faisaient rares, et il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir une véritable situation. Elle était à mettre à l'actif de Nantes et de Serge Gakpé, l'international Togolais tout proche de trouver Djordjevic et Bedoya dans la surface (31e). La réaction Rémoise arrivait juste avant la pause, Odair Fortes très entreprenant enroulait sa frappe sous la barre, mais Rémy Riou bien inspiré claquait le ballon en corner (43e). Malgré une dernière occasion de Djordjevic (44e), le score ne bougeait pas. 

Au retour des vestiaires, les Rémois se montraient entreprenants, et ils étaient à deux doigts d'être récompensés par l'intermédiaire de Court, la volée de l'attaquant passait au ras du poteau de Riou (48e). Nantes réagissait timidement, de nouveau par Gakpé qui ne trompait pas la vigilance de Kossi Agassa sur une frappe des 25 mètres (53e). Une seconde période qui repartait avec de bien meilleures attentions que la première, Mandi voyait son centre dévié et passé devant le but (56e). Cependant la véritable situation chaude venait des canaris, l'Américain Alejandro Bedoya, bien servi par Filip Djordjevic manquait complètement sa frappe devant Agassa (63e). Symbole du manque de justesse du FCN pendant l'intégralité de la rencontre. Dans les vingt dernières minutes, avec un stade encore une fois acquis à la cause des locaux, Nantes poussait. Fernando Aristeguieta tout juste rentré en jeu, allumait d'entrée, son tir était repoussé du bout des gants par le portier rémois (77e). El Colorado qu'on retrouvait cinq minutes plus tard, sa tête ne trompait malheureusement pas Agassa (82e). Reims en toute fin de rencontre aura des occasions pour réaliser la bonne affaire (88e, 90e), mais tombera sur un Riou omniprésent sur les rares interventions qu'il ait eu à faire durant les 90 min. 

Malgré quelques situations, Nantes et Reims se quittent sur un score de parité et partagent les points. Grâce à ce nul, Nantes monte à la 5ème place au classement, Reims gagne une place et suit leur adversaire du soir, les Champenois sont 6ème.