Monaco retiendra la victoire

Bousculé par une vaillante équipe Nantaise, Monaco a obtenu sa première victoire de la saison sans avoir convaincu supporters et observateurs. L'ASM a encore des progrès à faire

Monaco retiendra la victoire
Buteur, Falcao a donné à Monaco ses trois premiers points de la saison ©francetvsport.fr
FC Nantes
0 1
AS Monaco
FC Nantes: SUBASIC - FABINHO, RAGGI, CARVALHO, KURZAWA - TOULALAN, MOUTINHO, KONDOGBIA - GERMAIN, OCAMPOS, FALCAO
AS Monaco: DUPE - CISSOKHO, DJILOBODJI, VIZCARRONDO, VEIGNEAU - VERETOUT, HANSEN - GAKPE, AUDEL - BEDOYA, BAMMOU
SCORE: 0-1, min. 45, FALCAO
ARBITRE: AMAURY DELERUE
ÈVÉNEMENTS: 3EME JOURNEE DE LIGUE 1 STADE DE LA BEAUJOIRE

Après deux défaites lors des deux premiers matches de championnat, l'AS Monaco a profité de cette troisième journée pour obtenir sa première victoire de la saison en s'imposant difficilement à Nantes. Incisifs en dangereux dans le dernier quart d'heure, les Canaris auraient pu espérer mieux.

Froid de réalisme en première période

©fr.sports.yahoo.com

Solides et supérieurs techniquement d’entrée de match, les joueurs de l’AS Monaco ont cependant eu énormément de mal à faire la différence dans le jeu pour se procurer des occasions. En 4-3-3, le club de la Principeauté n’a pas réussi à mettre le rythme suffisant pour bousculer des Nantais bien en place au cours de la première période. Sur les côtés, Germain et Ocampos ont eu des difficultés à provoquer et contourner les latéraux canaris tandis qu’au centre, l’absence d’un réel organisateur derrière Falcao s’est faite ressentir. Disposé en 4-4-2, Nantes s’est de son côté bien acquitté de sa tâche, le milieu faisant preuve de sérieux et d’agressivité dans l’entrejeu et les ailiers se montrant rigoureux dans le replacement. Improductif offensivement, Monaco s’est alors fait peur en concédant un penalty à la 23eme minute de jeu pour une faute de Subasic face au virevoltant Mabou, titulaire surprise en pointe. Fautif, le gardien croate se rattrapa en stoppant la tentative de Serge Gakpé. Malgré cette frayeur, les monégasques n’ont pas réellement réagi dans le jeu et ont affiché les mêmes lacunes dans la concrétisation de leur domination territoriale qu’en début de partie. C’est alors sur une attaque rapide que les hommes de Jardim ont ouvert le score juste avant la mi-temps à la 45eme minute de jeu. Sur un centre tendu et précis de Kurzawa, Falcao plus rapide que Veigneau au second poteau est venu reprendre le ballon de la tête, crucifiant à bout portant Maxime Dupé. Loin d’être convaincant mais excessivement réaliste, l’ASM menait donc 1 but à 0 à la Beaujoire, se dirigeant vers sa première victoire de la saison.

Bousculé mais vaillant en seconde période

©20minutes.fr

Devant au retour des vestiaires comme face à Bordeaux la semaine dernière, Monaco a cette fois-ci réussi à gérer son avance, se mettant notamment en évidence dès la 46eme avec une grosse occasion pour Ocampos, qui buta sur Dupe après avoir repris une frappe contrée de Germain. Mais mis à part cette grosse situation, les hommes de Jardim ont gardé le même rythme qu’en première période sans chercher à faire le jeu ou à marquer le but du break. Face à une équipe monégasque à son rythme et qui ne s’est jamais découverte, Nantes a alors eu des difficultés à se procurer des occasions. A la 61eme, suite à un bon décalage sur la droite, Gakpé aurait pu voir son centre contrée par Ricardo Carvalho finir au fond du but sans une belle détente de Subasic pour repousser le ballon au premier poteau. Mais à part cette opportunité, les hommes de Der Zakarian n’ont pas réellement mis en danger le bloc défensif monégasque. Du moins jusqu’en toute fin de partie où les Canaris se sont procurés quatre occasions nettes. Ainsi face à des Monégasques qui ont baissé de rythme et qui ont pêché physiquement, Bammou a d’abord vu sa reprise sur un centre de Bessat frôler le poteau de Subasic à la 79eme minute de jeu avant que Hansen sur un corner de l’intenable Bessat ne vienne toucher la barre. Incisif et tranchant, Bessat offrit ensuite un ballon de but à Aristigueta à la 91eme, lequel vu sa tête claquée en corner par Subasic. Passeur jusque-là, l’ailier gauche Nantais aurait pu égaliser dans les dernières secondes de la partie sur un centre fuyant de la droite si sa tentative n’avait fuit le cadre. Bousculé en toute fin de match et pas réellement supérieur dans le jeu à Nantes, l’AS Monaco se rassure cependant mathématiquement en obtenant sa première victoire de la saison. Mais il y a encore du travail à faire pour Jardim…