Des regrets pour le FC Nantes

En déplacement à Bastia ce mercredi pour disputer la 7e journée de Ligue 1, le FC Nantes a dû se contenter de repartir avec le point du match nul. En ratant un pénalty et en ne profitant pas de la supériorité numérique, les nantais peuvent avoir des regrets ce soir.

Des regrets pour le FC Nantes
Nantes et Bastia se sont quittés dos à dos. © Arnaud Duret - FC Nantes
Sporting Club Bastia
0 0
FC Nantes
Sporting Club Bastia: Areola - Peybernes, Squillaci, Romaric, Palmieri - Cahuzac (c), Ba, Boudebouz (Maboulou, 72'), Gillet - Ayité (Pino, 91'), Tallo (Ongenda, 79')
FC Nantes: Riou - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji (c), Alhadhur - Gakpe (Audel, 77'), Hansen, Deaux, Nkoudou - Bedoya (Shechter, 84'), Bammou
ARBITRE: Carton jaune : Peybernes (19'), Cissokho (21'), Squillaci (48'), Djilobodji (49') Expulsion : Cahuzac (40')
ÈVÉNEMENTS: 7e journée de Ligue 1, Stade Armand-Cesari

Repartir de l'île de Beauté avec un point bien c'est bien, mais au vu des circonstances de ce match, ce point du nul laissera des regrets. Comme l'a annoncé Lucas Deaux, milieu de terrain du FC Nantes, au micro de BeinSports à la fin de la rencontre "Ce sont deux points de perdu bêtement. On manque un nouveau pénalty et on évolue à 11 contre 10 pendant une grande partie de la rencontre, donc on peut avoir des regrets.". 

Débutant la rencontre avec un onze de départ avec quelques changements pour prendre en  compte les trois rencontres à disputer en l'espace d'une semaine, les Canaris de Michel Der Zakarian se présentaient avec la ferme intention de poursuivre sur la bonne dynamique. De retour de blessure, Rémy Riou effectuait son premier match de la saison dans les buts nantais, Chaker Alhadur remplaçait Olivier Veigneau, Georges-Kévin Nkoudou prenait la place de Johan Audel, Lucas Deaux remplaçait Jordan Veretout et Alejandro Bedoya occupait le poste d'Itay Shechter, buteur face à Nice samedi soir.

Mais les bonnes intentions nantaises allaient rapidement souffrir d'un problème handicapant les deux équipes, à savoir l'état de la pelouse du stade Armand-Cesari. Du coup, les deux équipes se devaient de produire un jeu long et direct pour éviter de se faire piéger. La première occasion de la rencontre sera à mettre à l'actif des joueurs de la Cité des Ducs. Alerté sur un centre de Serge Gakpé, Georges Kévin Nkoudou ne parvient pas à cadrer sa tête.

En action dans la surface nantaise surtout lors des phases de coup de pieds arrêtés, les Corses n'ont guère réussi à se procurer d'occasions dangereuses, d'où ce score nul et vierge. Les joueurs de Bastia ont également pu compter sur leur gardien, Alphonse Areola, qui a tout d'abord repoussé un très bon ballon d'Issa Cissokho, avant de détourner en corner le pénalty de Chaker Alhadur.

Evoluant à 10 après l'expulsion de Cahuzac, les canaris n'ont pas réussi à tirer profit de cet avantage numérique.

Mi-temps : 0-0

Dominateur dans la possession de balle, les jaunes et verts sont tombés sur une défense Corse destinée à ne laisser passer aucun ballon. 

Il faudra attendre l'heure de jeu pour voir les nantais se créer une occasion. Sur une percussion dans l'axe, Yacine Bammou parvient à placer un pointu, détourner en corner. Yacine Bammou, encore lui, n'est pas plus en réussite après le centre d'Issa Cissokho. Et c'est au tour de Georges Kévin Nkoudou de ne pas réussir à reprendre un centre de Serge Gakpé. Une nouvelle fois à l'oeuvre, Yacine Bammou ne parvenait pas à tromper Alphonse Areola après une ouverture dans la surface signée Lucas Deaux.

Dominateur que ce soit au niveau de la possesion de balle, ou au niveau du nombre d'action, le FC Nantes et le Sporting Club Bastia se sont séparés sur ce score nul et vierge.