Match nul entre Nantes et Lyon

Au terme d'un marathon de trois matchs en l'espace d'une semaine, le FC Nantes et l'Olympique Lyonnais se sont quittés sur le score de 1-1. Retour sur ce match très disputé.

Match nul entre Nantes et Lyon
Fin de la malédiction des pénaltys pour le FC Nantes. © Arnaud Duret - FC Nantes
FC Nantes
1 1
Olympique Lyonnais
FC Nantes: Riou - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji (c), Alhadhur - Audel (Gakpe, 57'), Veretout, Hansen, Bedoya Aristeguieta, 77') - Shechter (Nkoudou, 57'), Bammou
Olympique Lyonnais: Lopes - Jallet, Umtiti, Koné, Bedimo (Mvuemba, 78') - Ferri, Gonalons (c), Malbranque (Gourcuff, 74'), Tolisso - Fekir (Njie, 62'), Lacazette
SCORE: 0-1, Koné (51'), 1-1, Veretout (73', sp)
ARBITRE: Nicolas Rainville - Carton jaune : Fékir (37'), Alhadur (66') et Bammou (76')
ÈVÉNEMENTS: 8e journée Ligue 1, stade de la Beaujoire, 26 077 spectateurs

Après s'être déplace à Bastia en milieu de semaine, les Nantais reçevaient l'Olympique Lyonnais ce dimanche, victorieux face à Lorient mercredi. Avec quelques changements apportés au onze de départ avec les titularisations de Veretout, Audel et Shechter, les joueurs de Michel Der Zakarian devaient faire face au 4-4-2, avec un milieu en losange, proposé par le coach de l'OL, Hubert Fournier.

Dès les premières secondes de jeu, les Nantais installaient un jeu haut dans le but de presser l'adversaire du jour et ainsi s'offrir des opportunitées via les couloirs, notamment à gauche avec les pointes de vitesse de Johan Audel et Chaker Alhadur. A peine quatre minutes de jeu et déjà une occasion d'ouverture du score pour les jaunes et verts suite à une bonne frappe de Yacine Bammou, mais le ballon passera à seulement quelques mètres du poteau droite du but d'Anthony Lopes.
La réponse adverse ne tarda pas avec un ballon de Lacazette en direction de Fékir, détourné en corner par Rémy Riou, de retour à la Beaujoire pour la première fois de la saison.

Les joueurs du FCN poursuivaient leurs efforts durant une bonne partie de la première mi-temps avec notamment un ballon d'Alejandro Bedoya arrêté par le gardien adverse après un centre de Bammou contré juste devant Shechter. Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Jordan Veretout de trop contrôler le ballon donné par Shechter, encore lui.

Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir les Lyonnais passer à la vitesse supérieure sans toutefois réussir à se créer d'occasion franche. Nantes aurait même pu ouvrir le score à la 42e minute si le tir d'Alejandro Bedoya n'était pas aller taper sur le poteau du but d'Anthony Lopes.

Mi-temps : 0-0

A peine dix minutes de jeu en seconde période et les Nantais vont encaisser un but sur l'une des seules incursions dans la surface de Rémy Riou. A l'issue d'un coup franc tiré par Alexandre Lacazette, Bakary Koné réussit à se défaire de la défense nantaise pour tromper Rémy Riou d'une tête placée au ras du montant. 0-1 à la 51e minute.

Après quelques minutes difficiles du côté Nantais, les joueurs de Michel Der Zakarian allaient reprendre leur marche en avant grâce notamment aux entrées en jeu de Georges-Kévin Nkoudou et Serge Gakpé. Les occasions se multiplient, Lyon arrivent tant bien que mal à garder le contrôle du match jusqu'à la 73e minute. En effet, Nkoudou est poussé dans la surface par Koné et l'arbitre de la rencontre, Nicolas Rainville ne peut que désigner le point de pénalty.

Malchanceux sur les pénaltys depuis quelques matchs, les supporteurs nantais ont douté mais c'était sans compter sur Jordan Veretout qui met fin à la malédiction des pénaltys (1-1).  A 1-1 à quinze minutes de la fin de rencontre, la Beaujoire retrouve de la voix pour porter les siens jusqu'au coup de sifflet final.

Le match deviendra alors décousu pour le plus grand plaisir de tous. Les deux équipes se rendent coup à coup, les joueurs sont épuisés, à l'image de Jordan Veretout, victime de crampes et assisté par son adversaire Samuel Umiti. Comme quoi, le foot est un combat entre deux équipes mais en cas de problème physique, l'adversaire peut aider l'autre. 

A défaut de s'imposer le FC Nantes a montré qu'il était capable d'obtenir le point du match nul face à une grosse écurie du championnat de Ligue 1.