Monaco - Nantes : à quelques marches du podium

Les 2 promus à la Ligue 1 en 2013 s’affrontent à nouveau au stade Louis II ce samedi à 20h pour le compte de la 21ème journée.

Monaco - Nantes : à quelques marches du podium
Monaco-Nantes : à quelques marches du podium
Monaco
Nantes / 20:00

Il ne fait aucun doute que le parcage Nantais se fera entendre dans un stade qui sonne vide à chaque match.

Monaco qui reste sur 4 victoires sur les 5 derniers matchs joués, toute compétition confondu, sera le grand favori de ce match. Après un début de saison plutôt compliqué du côté du club de la principauté et le départ de leur serial buteur, James Rodriguez vers le Réal Madrid, les monégasques ont su relever la tête. Actuellement 5ème de Ligue 1 à 5 longueurs du 4ème, pourrai se retrouver à 2 longueurs en cas de victoire ce soir face à Nantes et en cas de défaite d’un PSG mal en point.

Nantes, a terminé l’année 2014 en beauté enchainant les belles prestations à domicile comme à l’extérieur. Ils pointaient à la première place des meilleures défenses de Ligue 1 à tel point qu’à Nantes, on l’appelait le mur de l’Atlantique. Elle faisait même partie des meilleurs défenses européennes ce qui nous a tous réjouis à Nantes, nous rappelant notre passé glorieux. Mais voilà, de l’eau à couler sous les ponts et Nantes, en 2015, n’y arrive plus. Après une victoire sans forcer en Coupe de France contre un club martiniquais de DH, a réalisé 2 matchs sans saveurs. Sans envie, sans combativité. La période de creux du FC Nantes, a commencé. Espérons qu’elle ne dure pas 3 mois comme l’an passé.

Étant Nantais et habitué à la Tribune Loire emmené par la Brigade Loire, le groupe de supporters très actif du club, j’espère un sursaut d’orgueil de la part des canaris. Contre un Monaco en pleine confiance, le match sera compliqué. Le partage des points serai un bonne opération pour Nantes. Mais Monaco à de bons atouts offensif, avec Berbatov et Germain alors que de son coté Nantes n’a toujours pas de buteur désigné.

Mon pronostic : 1-2

But pour Monaco : Bertbatov

Buts pour Nantes : N’Koudou et Bedoya