Nantes assure quasiment son maintien

Oswaldo Vizcarrondo et les nantais s'imposent à domicile face à Evian lors de cette 29ème journée et peuvent respirer, ils seront sauf énorme accident en Ligue 1 la saison prochaine.

Nantes assure quasiment son maintien
Nantes assure quasiment son maintien
Nantes
2 1
Évian
Nantes: FC Nantes : Riou - Cissokho, Djidji, Vizcarrondo(c), Bessat - Hansen, Bedoya, Gomis, Nkoudou - Gakpé, Bangoura (Bammou 72e).
Évian: Evian : Leroy - Fall, Cambon, Nounkeu, Mensah - Koné (Wass 58e) Thomasson (Ramirez 53e) - Sougou, Tejeda, Barbosa(c) (Nsikulu 73e) - Duhamel
ARBITRE: Bartolomeu Varela

Les Jaunes et Verts s'imposent devant leur public, encore fois présent en nombre pour soutenir leur équipe au stade de la Beaujoire dans un match rugueux qui avait tout du piège.

Au coup d'envoi pourtant coté nantais on dénombre pas moins de sept absents : Veretout, Deaux, Alhadhur et Djilobodji sont tous les quatre suspendus. Veigneau (cuisse) et Audel (cuisse) sont eux blessés ainsi que le jeune Léo Dubois qui devait être titulaire sur le flanc droit de la défense nantaise pour son premier match de Ligue 1 mais qui a dû déclarer forfait à la dernière minute.

Du coté d'Évian, Pascal Dupraz lui doit composer sans Sorlin blessé à la cuisse, il est remplacé par Djakaridja Koné. Daniel Wass, meilleur buteur haut-savoyard avec 8 réalisations, paye son mauvais début d'année 2015 et débutera la rencontre sur le banc. Sabaly et Sunu sont eux toujours blessés.

Nantes fait le plus dur

Le début de match est physique avec une équipe d'Évian qui multiplie les fautes et laisse le ballon à des nantais volontaires mais qui peinent à inquiéter le portier évianais. La première grosse occasion intervient à la 16ème minute avec un coup franc tiré par Vincent Bessat qui trouve la tête de Bedoya dans la surface mais Leroy effectue une parade exceptionnelle qui sauve les siens de l'ouverture du score. Dix minutes plus tard, suite à un nouveau coup de pied arrété de Bessat, le ballon est caffouillé dans la surface mais Hansen ne peut le reprendre et la défense se dégage tant bien que mal.
Pas grand chose à se mettre sous la dent pour Évian en cette première mi-temps jusqu'à la 41ème minute et cette inspiration géniale de Barbosa qui a vu Riou avancé, le ballon frole le poteau droit nantais. On se dirige donc vers la mi-temps sur un score nul et vierge mais Bangoura récupère un ballon suite à une erreur de Nounkeu au milieu de terrain et sert Serge Gakpé coté droit qui centre fort pour Georges-Kévin NKoudou qui trompe Leroy du plat du pied et ouvre la marque juste avant la pause pour les joueurs de Michel Der Zakarian (1-0).

Evian devra se battre

La deuxième période démarre comme s'est terminée la première, 47ème minute, suite à un long ballon de Hansen par dessus la défense Serge Gakpé parti à la limite du hors jeu crucifie Benjamin Leroy d'une reprise de volée croisée (2-0). Ce deuxième but fait très mal au haut-savoyards qui accusent le coup et Nantes multiplie les occasions par Nkoudou (65e) et Bangoura (68 et 69e) mais ne parvient pas à se mettre définitivement à l'abri.Evian parait totalement hors du coup mais à la 75ème minute, Clarck N'Sikulu rentré quelques minutes auparavant profite d'une mésentente entre Issa Cissokho et Oswaldo Vizcarrondo pour ajuster Riou et réduire la marque (2-1). Ce but fait un bien fou à l'ETG qui reprend espoir et fait désormais le siège dans le camp nantais pour tenter d'arracher l'égalisation et ramener un point de Loire Altantique. Duhamel tout d'abord à trois reprises (80, 82 et 84e), puis Ramirez (87ème) sur un corner ne sont pas loin de remettre les deux équipes à égalité mais sans succès. Nantes se fait peur mais résiste et conserve son avance pour s'imposer 2-1 et signer son 10ème succès de la saison (le 6ème à domicile). Une victoire qui permet aux Canaris de reprendre provisoirement la 8ème place du classement, un résultat de bonne augure avant le déplacement à Rennes pour le derby de l'Ouest. Evian lui perd une place et se retrouve 17ème et premier non rélégable. Les hauts savoyards devront se battre jusqu'au bout pour assurer le maintien à commencer par la semaine prochaine lors de la réception de Montpellier.