Lyon domine des Aiglons trop fébriles

Premier match pour les Nicois qui se déplacaient à Gerland pour affronter Lyon. Les Aiglons repartent humiliés 4 à 0, après avoir été dominés pendant toute la rencontre.

Lyon domine des Aiglons trop fébriles
Lacazette, auteur d'un doublé, aura livré une belle prestation.
Olympique Lyonnais
4 0
OGC Nice
Olympique Lyonnais: A.Lopes; M.Lopes, Bisevac, Fofana, Bedimo; Mvuemba, Ferri, Grenier (Danic, 80e); Benzia (Bahlouli, 61e), Gourcuff, Lacazette
OGC Nice: Ospina; Amavi (Gomis, 70e), Genevois, Digard, Puel; Traoré, Abriel, Brüls (Bruins, 89e); Bauthéac, Pied (Constant, 70e), Eysseric
SCORE: 1-0 Lacazette (13e), 2-0 Grenier (54e), 3-0 Lacazette (68e), 4-0 Gourcuff (90e)
ARBITRE: M. Fredy FAUTREL Avertissements : M. Lopes (86e)

Forts d'une 4ème place dans le dernier exercice, les Nicois et Claude Puel espèrent faire aussi bien voire même mieux, pour peut-être espérer un billet pour la Ligue des Champions. Le départ de Renato Civelli laissera sans doute un vide sur le terrain comme dans les vestiaires. Pour ce faire, il faut néanmoins affronter un Olympique Lyonnais en pleine recherche d'un attaquant de pointe. Rémi Garde a choisi de titulariser Alexandre Lacazette.

Les Gones démarrent tambour battant

Dès la début de la partie, et mis à part une frayeur à la 5ème minute, les joueurs de Rémi Garde ont mis le pied sur le ballon et ont malmené leurs adversaires bien trop fébriles dans tous les compartiments du jeu. Et c'est logiquement que les Lyonnais ouvrent le score sur une passe en profondeur de Clément Grenier à destination d'Alexandre Lacazette, battant aisément Ospina qui ne peut qu'effleurer le ballon (13e). Lyon démarre la partie très fort, même si on pourra mettre en cause la position de Lacazette qui au moment de la passe a un pied hors-jeu (selon els nouveaux ordres des arbitres, il faut laisser jouer ..).

Dès lors, le ryhtme de la partie a diminué, les erreurs se multipliant d'un côté comme de l'autre. On notera une frappe de Brüls stoppée en deux-temps par Anthony Lopes (32e) ou encore une frappe terrible de Valentin Eysseric détournée avec brio par le jeune portier niçois. Les deux équipes rentrent aux vestiaires et les protégés de Claude Puel sont menés et étaient bien trop timides pour véritablement inquiéter leurs adversaires.

Lacazette, Grenier et Gourcuff, hommes du match

De retour des vestiaires, les Nicois vont se trouver encore plus débordés par des Lyonnais en pleine confiance. Et sur un centre de Gourcuff, placé sur l'aile gauche, Clément Grenier catapulte le ballon de la tête et donne un break d'avance aux Gones (54e). Les Aiglons paraissent déjà avoir la tête sous l'eau, et les choses ne vont pas aller en s'arrangeant suite à un corner en leur faveur. Yoann Gourcuff va lancer de parfaite manière Alexandre Lacazette qui va effacer Ospina puis marquer dans le but vide (68e).

La fin de la rencontre est gérée par les Lyonnais qui voient leurs adversaires être beaucoup trop brouillons pour tenter quelque chose de concret. Et dans le temps additionnel, Gourcuff va inscrire un but magnifique sur un coup-franc des 30 mètres qui vient nettoyer la lucarne du malheureux Ospina, qui n'a pas été à la fête ce soir (91e).

Les Lyonnais commencent leur saison de fort belle manière en atomisant des Niçois beaucoup trop fébriles, ce que leur permettent de prendre la tête du championnat. Lacazette, auteur d'un doublé, mais aussi Grenier ( 1 but, 1 passe décisive ) et Gourcuff ( 1 but, 2 passes décisives ) sont clairement les hommes forts de ce Lyon en recherche d'une base offensive solide. Ce même Lacazette pourrait même définitivement mettre Gomis à l'écart et ouvrirait la porte à un départ de l'attaquant rhodanien. Les Nicois, quant à eux, occupent la position de lanterne rouge et seront surement focalisés sur leur prochain match face aux Rennais.