Maintenu, Nice peut (enfin) souffler

Lens relégué, Nice avait tout intérêt à s'imposer devant son public hier soir. Pour apaiser les tensions et surtout assurer son maintien parmi l'élite. Chose faite (2-1) !

Maintenu, Nice peut (enfin) souffler
Jordan Amavi exulte après son but synonyme d'égalisation (Crédit photo : ogcnice.com)

« Deux saisons que vous nous prenez pour des cons, ce soir : victoire obligatoire ! »

Au terme d'une semaine tendue, le message des supporters niçois affiché sur une banderole a le mérite d'être clair. Hier soir, les Aiglons avaient l'occasion de décrocher leur maintien en s'imposant devant Lens.

Face à eux, une formation nordiste joueuse bien que reléguée depuis deux journées. Pour preuve, Touzghar profite rapidement de l'erreur de jugement d'Hassen pour reprendre un centre de Coulibaly au deuxième poteau et ouvrir le score dès la 15e minute (0-1).

L'Allianz gronde. Logiquement. Elle s'agace du jeu brouillon de son équipe malgré les efforts de Bosetti et Bauthéac sur le plan offensif.

El Jadeyaoui : " Tous nos matchs ressemblaient à celui-là "

Dix minutes plus tard, la frappe de Le Moigne claquée par Hassen ne va pas rassurer les Aiglons. Mais ils sauront se relever. Après une entame de match intéressante, les Lensois lèvent peu à peu le pied. Et Nice revient logiquement dans le match. Sur un coup-franc aux 30 mètres, la tête d'Eduardo s'écrase sur la barre du jeune Belon. Bodmer suit et Amavi conclu d'une belle demi-volée pour égaliser (1-1, 30e).

En deuxième période, les hommes de Kombouaré se procurent des occasions. Mais un manque de réalisme affligeant ne leur permet pas de prendre les devants. Comme souvent. Au contraire de Niçois volontaires et insistants.

A la 78e, Digard devance Belon de la tête et inscrit le but du maintien pour les siens. De la tête ? " Plus de l'épaule...un peu tout en fait. La muscu quoi ! " s'amuse le capitaine. Un beau clin d'oeil pour un joueur blessé la majeure partie de cette saison et qui quittera prochainement la Côte d'Azur au mercato.

Le Gym peut souffler. Sa victoire pour la " der " à l'Allianz lui permettra d'évoluer en ligue 1 la saison prochaine...avec Ben Arfa dans ses rangs ?