Nice plus que jamais candidat

Après avoir concédé le nul à Lyon (1-1), l'OGC Nice a cette fois-ci pris les trois points contre Reims (2-0) au terme d'une prestation collective aboutie. Le Gym prend du coup provisoirement la troisième place à Lyon, à un point de Monaco, et affirme ses ambitions.

Nice plus que jamais candidat
Valère Germain a ouvert le score pour Nice (OGCNice.net)
Nice
2 0
Reims

L'OGC Nice crédibilise son rêve étoilé. Vainqueur logique de Reims (2-0) l 'Allianz Riviera, le Gym a repris provisoirement la troisième place à Lyon, qui se rendra à Toulouse demain. Les azuréens revienennt aussi à un petit point de Monaco qui lui aussi jouera à l'extérieur (à Rennes, dimanche). Il a donc mis la pression sur ses concurrents directs et affirmé ses ambitions européennes et même plus que ça : Nice est un véritable candidat à la deuxième place. 

Ben Arfa a encore régalé

Ben Arfa a encore régalé. Le Gym est l'équipe la plus enthousiasmante de Ligue 1​Face à une équipe qui lutte pour sa survie, le Gym a fait dans ce qu'il sait faire de mieux cette saison : attendre en faisant tourner le ballon puis lancer des flèches. Son milieu toujours au niveau, et son trio offensif de qualité a encore fait souffrir son adversaire. Hatem Ben Arfa a encore livré une grosse prestation avec d'abord une passe décisive pour Germain qui a conclu une action collective sublime (1-0, 13e), puis obtenu et transformé un penalty après un slalom dans la surface (2-0, 58e).

Son acolyte Valère Germain a donc lui encore été décisif, une semaine après avoir déjà ouvert le score à Lyon (1-1). Le joueur prêté par Monaco confirme sa très belle saison sous les couleurs du Gym avec 12 buts, et 6 passes décisives, tout en sachant que ses deux réalisations contre Nantes ont été annulés. "12 buts, c'est bien. Je fais une belle saison. Il faut maintenant qu'elle se termine bien collectivement" expliquait Valère Germain à la fin de la rencontre. Au-delà de ses performances, il est à souligné que l'ensemble du collectif niçois forme un groupe homogène et intéressant, sublimé par le talent de sa star, Hatem Ben Arfa. Une mécanique très bien huilée qui fait aujourd'hui du Gym l'équipe la plus enthousiasmante de Ligue 1.

Reims pas plus avancé

Sans avoir livré une prestation de mauvaise qualité, les Champenois sont tombés tout simplement sur plus fort qu'eux. Ils ont également manqué plusieurs grosses opportunités, et ont vu également l'arbitre leur refusé un but parfaitement valable (30e). Dans la course au maintien, ce revers est évidemment une mauvaise opération. Il permet à Ajaccio et Toulouse de garder espoir. La lutte pour le maintien s'annonce en tout cas acharné jusqu'au dernier coup de sifflet de cette saison de Ligue 1.