Le PSG s'est vengé

Après l'humiliation du match aller, le PSG s'est vengé en s'imposant à Rennes (0-2, buts de Menez et d'Ibrahimoivc) et prend confiance à quatre jours de son déplacement à Barcelone. A sept journées de la fin, les Parisiens comptent toujours sept points d'avance en tête du championnat, et se rapprochent encore plus du titre.

Le PSG s'est vengé
Ibra et le PSG toujours leaders (Reuters)
Rennes
0
2
PSG
Ibra et le PSG toujours leaders (Reuters)

Paris est toujours en forme. Quatre jours après son très beau match nul arraché face au FC Barcelone (2-2), les Parisiens se sont vengés de Rennes, après l'humiliation du match aller (2-1), et ont repris sept points d'avance sur l'OM en battant le Stade Rennais à La Route de Lorient (0-2) ce samedi après-midi. A l'aube du match capital à Barcelone dans l'optique de la qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, les hommes de Carlo Ancelotti font le plein de confiance. 

Menez, le coup de génie

En difficulté sur la pelouse de Rennes, le Paris-SG s'est en sorti grâce à un génie. Jérémy Menez a en effet débloqué la situation d'un magnifique slalom dans la défense bretonne, conclu par un plat du pied qui trompe aisément Costil (0-1, 54e). L'ancien Romain est imité par Ibrahimoivc qui, servi par Beckham, double la mise en position de hors-jeu (0-2, 90e+3). Un autre but litigieux du meilleur buteur parisien après celui de mardi soir, et qui conclu en beauté la victoire parisienne. 

Les Rennais peuvent en tous cas regretter quelques occasions nettes notamment lors d'un temps fort en première mi-temps : mais ni Danzé (13e), ni Diallo (14e), ni Diarra (15e) n'ont pu trouver l'ouverture, et ont buté sur Sirigu. En seconde période, Diallo (69e), et Féret (77e, 83e) ont également tergiversé et manqué l'opportunité de réaliser un nouveau coup face à un PSG, qui s'envole désormais vers le titre. Encore un peu plus.