Le stade de l'Aube d'un titre ou d'une relégation

Les Troyens accueillent Paris au stade de l'Aube pour ce qui ressemble à un match de la dernière chance pour les locaux. Les Parisiens s'imposeront par la plus petites des marges, sans Zlatan Ibrahimovic suspendu ni Alex remplacé par Sakho en charnière centrale.

Le stade de l'Aube d'un titre ou d'une relégation
Troyes
0 1
Paris-SG
Troyes: Thuram - Faussurier, Jarjat, Bréchet, N'Sakala - Othon, Nivet (Thiago, 72'), Camus - Enza Yamissi, Darbion (Colin, 77') - Marcos (Yattara, 84').
Paris-SG: Sirigu - Van der Wiel, Thiago Silva, Sakho, Maxwell - Verratti (Beckham, 76'), Matuidi - Lucas (Jallet, 80'), Pastore - Gameiro (T. Motta, 64'), Lavezzi
SCORE: 0-1 : Matuidi (65e)
ARBITRE: Benoît Bastien

Un match ouvert

Paris se met en évidence dès l'entame de match, Verratti sert Gameiro dans la profondeur, mais le lutin Parisien bute sur Thuram qui repousse sa tentative.
Les Troyens, totalement decomplexés, réagissent immédiatement par l'intermédiaire de Darbion qui tente sa chance des 16 mètres mais sa frappe vient
heurter le poteau de Sirigu. Paris est plus tranchant mais les locaux jouent l'offensive et se créent quelques situations intéressantes. La défense
parisienne ne semble pas montrer autant de solidité qu'à l'accoutumée, souvent mise en panique par les attaques adverses. Nivet puis Camus ont l'occasion
d'ouvrir le score, mais le portier international italien ne bronche pas. Le PSG contrôle le jeu sans se montrer incisif, et se fait contrer par une équipe
troyenne qui se projette vite vers l'avant. Benoît Bastien renvoie les deux équipes aux vestiaires sur ce score de 0 à 0.

Paris fait le boulot

Au retour des vestiaires, les joueurs de la Capitale se ruent sur le but de l'ESTAC. Lavezzi et Matuidi vont coup pour coup obliger Thuram à de belles
parades. S'en suit une longue période ponctuée par du déchet technique dans la transmission et un jeu qui se déroule au milieu du terrain. Ancelotti
décide de sortir Gameiro, peu en réussite, à la place de Motta. Une minute plus tard, Van Der Wiel sert Matuidi qui reprend instantanément du gauche,
le ballon termine sa course dans les filets du portier troyen. Paris va alors contrôler le match sans pour autant montrer une maîtrise hors norme. Quelques
changements ont lieu : Beckham remplace Verratti dans l'entre-jeu alors que Lucas cède sa place à Jallet. Côté troyen, Xavier Thiago remplace Nivet au milieu
tandis que Collin fait son entrée en jeu à la place de Darbion. Troyes possède le cuir dans le camp parisien mais ne parvient pas à trouver la solution.
Sur un contre emmené par Pastore, Thuram doit s'employer sur une lourde frappe de Pastore qui était seul. Le jeu perd en intensité, mais à une minute du
terme, Camus frappe fort mais Sirigu vient s'interposer sur ce tir qui semblait allait se loger dans la lucarne Parisienne.

Paris s'impose 1 à 0 prend 10 points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille qui cloturera cette 32ème journée au Grand Stade de Lille. Les
Troyens, sans pourtant mal jouer, restent lanterne rouge et voit la ligue 1 s'envoler, à moins d'un petit miracle.

Crédits photo : Icon Sport