Toujours plus près du titre

En signant son 21e succès de la saison face à Nice (3-0) grâce à des buts de Menez et Ibrahimovic sur penalty, le Paris-SG s’est une nouvelle fois rapproché de son troisième titre de champion, qu’il pourrait obtenir dans les prochaines semaines. Après la débâcle savoyarde cette semaine en Coupe de France, les Parisiens ont sorti un grand match, pour se défaire de la solide formation azuréenne.

Toujours plus près du titre
Menez a ouvert le score en début de match pour le PSG (PSG.fr)
PSG
3 0
Nice
PSG: Sirigu - Maxwell, T.Silva, Sakho, Van der Wiel - Matuidi, Verratti - Lavezzi, Pastore (Gameiro, 86e) - Menez (Chantôme, 82e), Ibrahimovic.
Nice: Ospina - Kolodziejcak, Pejcinovic, Civelli, Genevois - Anin, Digard, Traoré (Abriel, 55e) - Bruins (Bahoken, 75e), Pied (Delle, 65e)
SCORE: 1-0, Menez (10e) - 2-0, Ibrahimovic (65e sp) - 3-0, Chantôme (88e)
ARBITRE: Arbitre : Tony CHAPRON. Avertissements pour Menez (24e), Digard (43e), Ibrahimovic (45e), Civelli (45e)
ÈVÉNEMENTS: 33e journée de Ligue 1, au Parc des Princes, à Paris.

Le match aller, perdu deux buts à un par le PSG à Nice, avait fait nourrir quelques doutes sur la capacité des Parisiens à arracher le titre de champion de France, qui se refuse à eux depuis 1994. Le match retour, facilement remporté par les joueurs de la Capitale, rapproche ces derniers de ce fameux sacre. Déboussolé après la nouvelle désillusion en semaine, à Evian-TG en quart de finale de la Coupe de France, le PSG a tenu à se rattraper devant son public. Et c’est la formation niçoise, candidate au podium et dans la course à l’Europe, qui a fait les frais de la révolte parisienne. 

Ospina a bien aidé le PSG
 
Ibrahimovic dans le coup sur les trois buts Humiliés à Evian, les Parisiens ont tenu à prendre dès l’entame du match l’emprise sur la rencontre. Ainsi, Zlatan Ibrahimovc trouve le poteau en tout début de match (5e). Dans la foulée, le club de la Capitale ouvre le score. Idéalement servi dans la surface par Ibrahimovic, Pastore se défait d’Opsina, auteur d’une sortie ratée, avant de servir Menez qui marque dans le but vide (1-0, 10e). Le portier niçois va à nouveau aider le PSG, peu après l’heure de jeu, en ratant son contrôle devant Lavezzi, qui récupère le cuir. Pour se rattraper, il tente de tacler l’Argentin, mais commet la faute. La sanction est immédiate, penalty et expulsion. Ibrahimovic transforme la sentence (2-0,65e) , lui qui sera dans le coup sur les trois buts parisiens de la soirée.
 
Chantôme, remplaçant buteur
 
Les hommes de Carlo Ancelotti ne se sont pas contentés de ce succès, et ont continué à se porter à l’attaque. Après une action de classe initiée par un une-deux Ibrahimovic-Matuidi, Chantôme est à la réception d’un centre millimétré du Suédois, et conclut le festival du club de la capitale (3-0, 82e). Le score aurait même pu être plus lourd, notamment lorsque Thiago Silva inscrit un but extraordinaire dans un angle fermé. Mais ce dernier est refusé, car le ballon était sorti avant cette frappe (72e). Alors pour relativiser la performance parisienne, on pourrait parler de la prestation terne de la formation azuréenne, auteur de l’un de ses pires matchs de sa saison. Fort d’un quatrième succès de suite, le PSG se rapproche une nouvelle fois du titre. A cinq journées du terme du championnat, il compte neuf points d’avance sur l’OM, son dauphin, avec une différence de but largement supérieure (+35). Ainsi, les hommes de Carlo Ancelotti pourraient, en conservant ce rythme, être sacrés dans deux journées. Ce troisième sacre, le premier depuis 1994, ne devrait en tout cas pas échapper à ce PSG là. 
 
Crédits : PSG.fr