Des Parisiens frustrés par la concurrence

La concurrence de plus en plus rude au PSG depuis l'arrivée de QSI, cela accentue les envies de départs de certains joueurs.

Des Parisiens frustrés par la concurrence
Le banc du PSG dans l'attente de temps de jeu.

Cet été, le PSG devrait attiser l'intérêt du monde entier avec des nouvelles recrues. Cela ne se fera pas sans conséquence, puisque la concurrence sera d'autant plus rude. Cette concurrence fut déjà coriace cette saison, avec les arrivées de superstars comme Zlatan Ibrahimovic ou Thiago Silva, barrant la route à d'autres joueurs, arrivés bien avant. Ces victimes de la concurrence se sont vues reléguées régulièrement sur le banc en tant que simple joker. Des joueurs qui n'excluent pas un départ pour du temps de jeu afin de relancer leur carrière.

La hiérarchie des gardiens

Cela ne fait nul doute, Sirigu est le numéro un, élu récemment le meilleur gardien de la Ligue 1 aux trophées UNFP, il s'impose comme titulaire indiscutable. Pourtant l'Italien, qui a débarqué dans la capitale en 2011, était prévu comme une doublure, mais suite à la blessure de Nicolas Douchez, il s'est imposé dans l'équipe type grâce à des prestations de grande qualité. Nicolas Douchez en a payé les frais et s'est vu relégué sur le banc, pourtant à l'époque si proche des portes de l'équipe de France. Il paraissait logique que Douchez, promis à une place de titulaire dans les cages du PSG, soit frustré de sa place sur le banc, mais il semble que le portier français s'est fait une raison et semble heureux à Paris malgré sa place de remplaçant, il est fort possible de le voir à nouveau à Paris la saison prochaine. Alphonse Aréola, jeune gardien de 20 ans, est le numéro trois dans cette hiérarchie, le jeune parisien a débuté cette année sa carrière professionnelle avec le PSG grâce au titre de champion de France acquis à l'issue de la 36ème journée. Cela lui a permis de jouer une partie des deux derniers matchs de championnat. Aréola a donc découvert le monde professionnel, ce qui pourrait lui donner envie de bénéficier de plus de temps de jeu et donc d'être prêté dans un club où il pourrait avoir ses chances. Ronan Le Crom, de son côté, serait tenté de rester bien qu'il soit quatrième gardien. Auteur d'une prestation convaincante face à Lorient (1-3) puis expulsé, on aurait pu penser que c'était sa dernière apparition mais son avenir reste flou, il s'est déclaré heureux à Paris mais il attend «que les choses s'éclaircissent» pour décider de son futur.

Une défense à la concurrence relevée

La défense est le théâtre de toutes les attentions. En effet, il se pourrait que la défense change la saison prochaine avec toujours plus de concurrence. Tiéné a été l'une des premières victimes de la concurrence sous l'ère QSI, l'Ivoirien arrivé en 2010, a vu son temps de jeu fortement diminué. La cause est l'arrivée de Maxwell lors du mercato hivernal de Janvier 2012. Son adaptation sur ces six premiers mois a été difficile mais Carlo Ancelotti a continué de lui faire confiance pour le début de la saison 2012/2013, Maxwell a profité de cette confiance pour signer de très bonnes prestations, qui lui a valu une place de titulaire. Tiéné n'entrait pas dans les plans de Carlo Ancelotti, puisque Sylvain Armand était aussi devant lui pour le poste d'arrière gauche. Tiéné a terminé sa saison avec deux matchs joués (lors des deux dernières journées) et ne sera sans doute pas prolongé par les dirigeants. Sylvain Armand a lui aussi disputé ses derniers matchs sous les couleurs du PSG, en effet le vétéran voulait partir la tête haute et c'est chose faite grâce au titre, Sylvain Armand veut maintenant terminer sa carrière avec une place de titulaire, qui semble impossible d'accès à Paris. Il a évoqué un retour possible à Nantes ou un départ possible vers le Stade Rennais. Zoumana Camara n'est pas non plus un premier choix en défense centrale, son contrat arrivant à terme, il pourrait aussi partir, cependant il a été convaincant lors de ses titularisations et une prolongation serait possible. Christophe Jallet, quant à lui, a résisté à la concurrence de Grégory Van Der Wiel et s'est imposé comme titulaire en arrière droit, mais les possibles recrues ou un possible retour de Van Der Wiel à un grand niveau pourrait amener Christophe Jallet sur le banc. S'il y a un joueur qui a du mal à accepter la concurrence, c'est Mamadou Sakho, le jeune parisien a joué régulièrement cette saison (32 matchs) mais il reste fortement concurrencé par Alex. Les deux ont pratiquement joué un nombre équivalent de matchs. Mais les matchs de Ligue des Champions ont montré que l'entraîneur préférait aligner la charnière Thiago Silva et Alex plutôt que Sakho. Or ce dernier avait déclaré à la mi saison qu'il ne pouvait pas se «satisfaire d'être un numéro trois». Mais avec ses performances convaincantes, il semble que Mamadou Sakho restera et se battra encore pour postuler à une place aux côtés de Thiago Silva. Si cela ne se réalisait pas, il pourrait postuler également à une place de gardien de but suite à son entrée face à Lorient.

Les places sont chères au milieu de terrain

Les anciens du PSG ont également été fortement concurrencés au milieu de terrain. Mathieu Bodmer, titulaire avant l'arrivée de QSI, n'entre plus dans les plans du PSG. Sa route a été barrée par les arrivées de Marco Verratti, Javier Pastore ou encore David Beckham. Après cela, Mathieu Bodmer a beaucoup moins joué, et il fut prêté à l'AS Saint-Étienne pour bénéficier du temps de jeu. Son départ semble être tout à fait possible puisque son contrat prend fin cet été. Les rumeurs l'envoyant à Lyon, Clément Chantôme est resté dans son club formateur pour s'imposer. Tout comme Mathieu Bodmer, il n'est pas le premier choix du technicien italien mais il a bénéficié cette saison d'un temps de jeu honorable. Ses prestations ont été plutôt moyennes, notamment à cause du poste de milieu droit où il a figuré. La situation de Clément Chantôme ne devrait pas s'améliorer avec le recrutement du PSG, cependant avec le départ à la retraite de David Beckham ainsi qu'un possible départ de Bodmer, il pourrait accepter l'idée d'être un joker de luxe, puis son cœur est parisien, cela peut l'inciter à rester. Mais après six mois intéressants à Toulouse, Adrien Rabiot pourrait le devancer dans la hiérarchie, bien qu'Alain Casanova a déclaré vouloir garder Rabiot encore une année sous forme de prêt. Seul Blaise Matuidi a résisté à la forte concurrence et s'est imposé comme titulaire incontestable à Paris.

Place à l'attaque !

La bataille pour les places en attaque est aussi féroce en attaque. Bien que Zlatan Ibrahimovic soit intouchable, les autres éprouvent des difficultés à s'imposer dans le onze de départ. Lavezzi est préféré à Gameiro ou Menez mais ces derniers ont leur mot à dire. Jérémy Menez a été victime de la venue de Lucas Moura lors du mercato hivernal, le poste de milieu droit lui a été difficile d'accès avec notamment la grosse prestation de Lucas face à Valence. Menez a également évolué au poste d'attaquant aux côtés d'Ibrahimovic. Bien qu'il ait des problèmes à la finition, Menez apparaissait comme complémentaire avec le géant suédois mais Lavezzi se place au dessus de Menez dans la hiérarchie. Cependant, la méforme de Lavezzi depuis quelques mois pourrait profiter à Menez, qui a notamment inscrit le but du titre à Gerland. Un départ peut-être possible mais peu probable puisque le PSG a affirmé vouloir le conserver. Kevin Gameiro a aussi fait les frais de l'arrivée de Lavezzi et d'Ibrahimovic. Attaquant titulaire lors de la saison 2011/2012, Kevin Gameiro a été relégué sur le banc du Paris-Saint-Germain cette saison, en manque de temps de jeu, il a prouvé lors de ses entrées qu'il était un remplaçant de luxe (8 buts en Ligue 1). Il a été titulaire à seulement sept reprises en Ligue 1, il avait exprimé sa colère à l'issue de la 32ème journée face à Troyes suite à son remplacement en disant «C'est toujours la même chose» , en référence à sa situation de remplaçant. Cette colère n'a pas été oubliée et cela pourrait amener son départ de la capitale même s'il est une doublure de luxe.

Malgré la forte concurrence, les cartes pourraient être redistribuées suite au probable départ de Carlo Ancelotti vers le Real Madrid. La venue d'un nouvel entraîneur pourrait bousculer la hiérarchie et donner des chances aux remplaçants d'être titulaire.