Rabiot libère le Parc

Le Paris Saint-Germain s'est imposé dans le temps additionnel au terme d'un match à tension grâce à des buts de Rabiot et d'Ibrahimovic. En effet le PSG a buté sur un mur guingampais ainsi que d'un très bon Samassa. Paris s'impose 2 à 0 et recolle à la 2ème place du classement

Rabiot libère le Parc
Rabiot a sauvé les siens (crédits: MIGUEL MEDINA / AFP)
Paris Saint-Germain
2 0
En Avant Guingamp
Paris Saint-Germain: SIRIGU; VAN DER WIEL, ALEX, T.SILVA, MAXWELL; T.MOTTA, MATUIDI, PASTORE (RABIOT 64e) ; LAVEZZI (LUCAS 64e) CAVANI, IBRAHIMOVIC
En Avant Guingamp: SAMASSA; PEREIRA, KERBRAT, SORBON, LEMAITRE; MATHIS, DIALLO, SANKHARE (LEVEQUE 84e); BEAUVUE, YATABARE, ATIK (GIRESSE 71e)
SCORE: 2-0 (Rabiot 91e, Ibrahimovic 93e)
ARBITRE: Arbitre: Benoît Bastien Averti: T.Motta (58e) Atik (71e) Pereira (82e)
ÈVÉNEMENTS: Quatrième journée de la Ligue 1 opposant le Paris Saint-Germain à l'En Avant Guingamp. Le match s'est déroulé au Parc des Princes.

Paris domine mais n'y arrive pas

Le match du PSG est lancé dès la deuxième minute avec un coup franc d'Ibrahimovic qui va s'écraser sur le poteau de Samassa. Les joueurs peinent à trouver des espaces face à un mur guingampais efficace. Très peu en vue en début de match, Cavani obtient deux occasions très dangereuses mais il se heurte face à un portier des rouges et noirs. De suite après c'est Thiago Silva qui trouve la transversale après un puissant coup de tête sur un corner. C'est à ce moment que le Parc des Princes croit revivre le scénario du PSG Ajaccio qui s'est soldé par un nul. Le public s'impatiente et siffle Pastore qui peine à trouver ses coéquipiers à cause du peu de mouvement de ces derniers, cruel pour El Flaco qui a besoin de confiance ces derniers temps. Les deux équipes se quittent après une nette domination parisienne en cette première période, en effet les hommes de Laurent Blanc totalise 63% de la possession de balle mais une fois de plus, manque cruellement de réussite devant le but adverse

 

Guingamp proche de l'exploit mais...

La seconde période est similaire à la première, le public scande le nom de Sakho qui devrait être officialisé dans les prochaines heures vers Liverpool tandis que les Parisiens tentent de trouver la faille face à Guingamp qui tient le coup. El Matador se crée des occasions intéressantes sur corner au premier poteau mais Samassa est vigilant et repousse sur sa ligne (55e). C'est ensuite Lavezzi qui fait confirme son problème de finition, il est lancé dans la profondeur et tente une frappe excentrée mais le gardien adverse semble imbattable. Pastore sort sous les sifflets du Parc, une drôle de façon de soutenir un joueur qui porte les couleurs de l'équipe à domicile. Le duo d'attaque du PSG se crée des occasions à l'image de Cavani qui essaie la volée puis Ibrahimovic qui est bien servi par l'Uruguayen tente une frappe mais les deux tentatives passent juste à côté (67e). La réussite n'est pas au rendez vous et aurait pu punir les bleus et rouges notamment sur cette frappe de Yatabaré à la 70ème mais sans succès. Lucas toujours à la recherche de son premier but avec le PSG ose deux frappes lointaines dans la foulée qui ne trouvent pas le cadre (74e). Guingamp est proche de crucifier Paris suite à une mauvaise passe en retrait de Maxwell, Yatabaré se retrouve seul face à Sirigu mais le portier italien gagne son face en face en repoussant le ballon du visage, un sauveur qui empêche le club francilien de courir après le score (77e). Le temps passe, Ibrahimovic et ses coéquipiers n'ont pas encore trouvé la faille, pire encore, c'est le temps additionnel et le club de la capitale semble se diriger vers un troisième match nul en quatre match. Lucas tire un coup franc et Alex reprend de la tête mais Samassa une fois de plus repousse le cuir, la balle revient à Rabiot dans ses pieds qui pousse le ballon dans les cages (91e).Une belle histoire pour ce jeune formé au PSG. Guingamp monte d'un cran mais se fait prendre en contre, Van der Wiel effectue une magnifique passe en direction d'Ibrahimovic qui crucifie le club breton (93e). Une victoire méritée puisque les champions de France en titre ont dominé, quant à Guingamp, ils étaient tout proches de ramener le nul mais ils ont fini par craquer dans le temps additionnel, cruel pour cette équipe qui joue le maintien. Le Paris Saint-Germain prend provisoirement la deuxième place en attendant les autres matchs notamment un Marseille Monaco décisif. Quant à l'En Avant Guingamp c'est une autre affaire, le club pointe à la 17ème place. Les clubs retrouveront la Ligue 1 après la trêve internationale, Paris se déplacera à Bordeaux le 13 septembre tandis que Guingamp recevra le SC Bastia.