Paris surclasse Bastia

Le Paris-SG s’est facilement imposé face à Bastia (4-0) à l’occasion de la dixième journée de Ligue 1. Une victoire acquise grâce à des doublés de Cavani et d’Ibrahimovic, auteur sur sa première réalisation d’un geste magnifique, et qui permet au club de la capitale de prendre provisoirement la tête du championnat, en attendant le déplacement de Monaco à Sochaux demain (14h).

Paris surclasse Bastia
Ibrahimovic a inscrit un but extraordinaire face à Bastia (AFP)
PSG
4
0
Bastia
Ibrahimovic a inscrit un but extraordinaire face à Bastia (AFP)

Il nous a encore régalé le championnat par un nouvel geste de classe. A nouveau, il a illuminé l’après-midi parisienne en inscrivant un but sorti d’ailleurs, frappé du sceau de son génie. Un geste qu’il est le seul à pouvoir réaliser. Dixième minute de ce PSG-Bastia, Lucas déborde côté droit, et centre au premier poteau. Là, Ogenda dévie pour Ibrahimovic, qui d’une aile de pigeon venu d’ailleurs catapulte le cuir dans le filet opposé d’un Landreau impuissant (1-0, 10e). Trois minutes plus tard, il est à la réception d’un coup-franc lointain et double la mise de l’épuale (2-0, 13e). En trois minutes, et grâce à un geste de grand classe, Zlatan Ibrahimovic a offert trois nouveaux points au champion de France, et provisoirement la tête du championnat.

Bastia n’a rien montré

En tenue de camouflage, les militaires corses étaient parés à livrés un réel  combat, une vraie opposition au Paris Saint-Germain. Ils n’auront pas fait illusions. En laissant le ballon aux Parisiens, sans pressé, sans leur monter une réelle adversairsité, ils ont laissés au PSG tout le loisir de déployer son jeu. Et dès la mi-temps, ils auraient pu être lourdement menés, si Lucas (16e, 32e,37e) avait réussi à concrétiser ses occasions. Il a également raté une énorme occasion en seconde période (70e).

Bastia aura eu quelques opportunités en seconde période de revenir dans le match. Sans succès. Pire, ils encaissent le troisième but suite à un festival d’Edinson Cavani dans la surface (3-0, 63e). Le Matador, entré à la pause à la place de Zlatan Ibrahimovic, va imiter le Suédois en signant un doublé, sur penalty en fin de match (4-0, 88e).Le PSG prend donc provisoirement la tête du championnat, en attendant le déplacement de Monaco à Sochaux, demain à 14h. Tout en faisant tourner, Laurent Blanc et son équipe auront parfaitement préparés le déplacement à Anderlecht en championnat, gonflant au passage sa différence de but.  En toute sérénité.