Paris : l'énorme désillusion

Alors qu'on les disait déjà qualifiés après la victoire du match aller, Paris est éliminé de la Ligue des Champions en quart de finale par Chelsea (2-0).

Paris : l'énorme désillusion
Chelsea
2 0
Paris SG
Chelsea: Cech - Ivanovic, Cahill, Terry, Azpilicueta - Luiz, Lampard (Ba 66') - Willian, Oscar (Torres 81'), Hazard (Schürrle 18') - Eto'o
Paris SG: Sirigu - Jallet, Alex, Silva, Maxwell - Verratti (Cabaye 55'), Motta, Matuidi - Lucas (Marquinhos 84'), Cavani, Lavezzi (Pastore 73')
SCORE: 1-0 Schürrle 32' 2-0 Ba 87'
ARBITRE: Pedro Proença (POR) | Cartons jaunes : Willian (24'), Verratti (27'), Cavani (40'), Lampard (41'), Lucas (52'), Ivanovic (55'), Maxwell (79') et Luiz (82')
ÈVÉNEMENTS: Quart de finale retour de la Ligue des Champions | Stanford Bridge | 3-1 / 0-2 -> 3-3

Alors que la victorie 3-1 à l'aller au Parc des Princes donnait 78% de chances aux Parisiens de se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des Champions, Chelsea et José Mourinho en ont décidé autrement. L'attaquant allemand André Schürrle a ouvert la marque à la demi-heure de jeu avant que Demba Ba ne vienne crucifier le PSG (87'). Malgré la difficulté d'encaisser ce but dans les dernières minutes, la victoire londonienne est amplement méritée sur ce match, tant Paris n'a absolument rien montré face à des Blues décomplexés devant leur public.

Chelsea se procurait les premières occasions du match par Lampard (6') ou encore Eto'o (9'), confirmant les dispositions offensives des Londoniens. Sirigu était bien souvent mis à contribution, bien plus qu'il y a une semaine au Parc. Alors que Chelsea subissait un sacré coup dur, avec le remplacement sur blessure d'Hazard pour Schürrle. Un mal pour un bien finalement car c'est bien l'Allemand qui ouvrait le score pour Chelsea à la 34e minute, profitant d'une belle remise de David Luiz. 

Dans un Stanford Bridge bouillonnant, le PSG bulbatiait son football et perdait un nombre incalculable de ballons, faisait des fautes.. La soirée aurait pu être cauchemardesque si Thiago Silva était sorti. Peu avant la mi-temps, il semblait néanmoins touché. Paris s'enervait et commettait beaucoup de fautes. Cavani écopait notamment d'un jaune qui l'aurait privé de la demi-finale aller. 

A la mi-temps, le score de 1-0 était logique pour Chelsea, tant les Londoniens ont asphyxiés des Parisiens méconnaissables. 

Les Blues revenait sur la pelouse avec toujours autant d'appêtit offensif, en témoignent les deux transversales d'affilés par Schürrle (52') puis Oscar (53'). Pariq montait la pression d'un cran suite à l'entrée de Cabaye mais le score ne bougeait pas. Le KO n'était pas loin des deux côtés. Les occasions se multipliait mais Cavani, visiblement gêné par son carton semblait timoré et aucune des deux équipes ne parvenait à scorer. Le PSG se contentait de son dernier but d'avance. Une erreur dramatique en Ligue des Champions. L'entrant Demba Ba est venu tuer les espoirs parisien en reprenant un ballon qui trainait dans la surface. Le stade des Blues exultait, peut-être autant que José Mourinho, tout heureux de son coup face à un PSG qui s'est vu trop beau ce soir. 

La scène nationale ne suffit pas au PSG et pourtant, ce sera son pain quotidien jusqu'à la fin de saison, la faute à des Blues que l'on avait visiblement enterré un peu trop tôt dans nos contrées.