La soirée glaciale du Paris, champion

Le Paris Saint-Germain est champion. Et alors, comme dirait la majorité des Parisiens. Car, au lendemain du sacre du PSG, l'ambiance n'était pas forcément au rendez-vous, que ce soit au Parc ou dans la capitale française.

La soirée glaciale du Paris, champion
Les joueurs n'ont pas dû apprécier l'ambiance au Parc ©MAXPPP

Paris champion ? On ne l'aurait pas dit. A 20 heures 40, le Paris Saint-Germain est officiellement champion, grâce au match nul entre l'AS Monaco et Guingamp (1-1), un peu plus tôt dans la soirée. Le Parc des Princes exulte, mais c'est tout. Car 20 minutes plus tard, le Parc des Princes voit arriver ses champions, pour un match contre Rennes. A la mi-temps du match, le club parisien est mené (2-1) ; des sifflets tombent des tribunes. Scène totalement irréaliste : un club, déjà champion, sifflé parce qu'il perd un match à la mi-temps. L'entrée d'Ibrahimovic ne changera rien. Défaite parisienne 2-1 contre une équipe de Rennes, qui vient par le même moment de gagner son maintien. 

Sur la pelouse, les joueurs fêtent le titre, devant quelques supporters, la majorité ayant quitté le stade. Mais, est-ce réellement la défaite du club, ou plutôt la lassitude de supporters qui n'arrivent plus à créer une ambiance délétère au Parc, comme auparavant? 

Hors du Parc, les rues parisiennes n'entendent plus leur voix : les Champs-Elysées sont à peine garnis, quelques perturbateurs, mais c'est tout. Contrairement à l'année dernière, les supporters n'ont pas été turbulents. Mais, encore une fois, pendant que le club parisien jouait, les supporters Ultras ont scandé place de la Bourse à Paris, "Le parc est mort". L'ambiance très bizarre très bizarre du 7 mai 2014,  donne peut-être raison aux Ultras. Le Paris Saint-Germain a bien du mal à faire la fête !