Seul Javier Pastore méritait mieux

Très bon contre le Stade de Reims, l'Argentin du Paris Saint-Germain, Javier Pastore continue ses bonnes performances en 2014-2015. Contre Reims, auteur de deux passes décisives, l'Argentin a été l'un des seuls transcendants du côté parisien.

Seul Javier Pastore méritait mieux
Javier Pastore a régalé contre le Stade de Reims (crédit-photo : twitter.com)

Décrié depuis son arrivée au Parc, Javier Pastore n'avait toujours pas confirmé tout le potentiel qu'on lui promettait. Le milieu argentin attend peut-être cette saison 2014-2015 pour briller. Intenable pendant 90 minutes, Javier Pastore a séduit, et a surtout amené les occasions et offert les caviars. 

Et si c'était lui la recrue du Paris Saint-Germain ?

Auteur de prestations intéressantes en matchs amicaux d'avant-saison, Javier Pastore a peut-être gagné sa place ce soir. Techniquement dans un bon jour, il y avait de la magie chez le joueur de 25 ans. Brillant par intermittence l'an passé, les Parisiens le savent, l'année de la maturité c'est maintenant ou jamais. Alors que Angel Di Maria ne viendra pas, et que Lucas Moura, Edison Cavani, Zlatan Ibrahimovic sont toujours à la recherche d'un très bon meneur de jeu, capable de donner des caviars devant, Javier Pastore pourrait bien être la pièce maîtresse du Paris Saint-Germain saison 2014-2015. La confiance a pris depuis son but magnifique contre Chelsea (3-1), mais aussi car il a eu le temps de réfléchir lors du Mondial, auquel il n'a pas participé avec l'Argentine. Désormais, la recrue du Paris Saint-Germain, c'est peut-être lui avec ce qu'il a montré contre Reims (2-2). 

Des statistiques "xavinesques"

Attendu au tournant depuis son arrivée au club en 2011, Javier Pastore avait souvent été critiqué pour son manque d'efficacité et ses mauvais choix dans la dernière passe. Malgré sa qualité technique indéniable, Javier Pastore n'a jamais réellement gagné sa place dans le onze-type de Laurent Blanc et, précédemment dans celui de Carlo Ancelotti. Avec sa prestation XXL, Javier Pastore peut se targuer d'avoir été l'Homme du match pour beaucoup de cette rencontre (sans compter Ibrahimovic) où le Paris Saint-Germain a su prendre le dessus au milieu de terrain, en partie grâce à la vivacité de l'Argentin. D'ailleurs, ses statistiques contre le Stade de Reims donnent le tournis : 107 passes, 86% de passes réussies, 2 tirs, 2 passes décisives. S'il n'a pas marqué, malgré ses deux tirs, Javier Pastore peut regretter de ne pas avoir eu des coéquipiers aussi bons que lui, comme Edison Cavani, auteur de nombreux ratés, et Ibrahimovic qui a loupé plusieurs grosses occasions. Qu'importe, Javier Pastore a sorti une prestation "xavinesque" et devrait, continuer sur cette lancée, pour garder une place de titulaire dans le onze du Président !

© twitter.com