Le PSG remporte l'Acqua Lete Cup mais perd Thiago Silva

Le Paris Sain-Germain, grâce à Zlatan et Pastore, a battu le Napoli (2-1) au Stadio San Paolo en match amical pour remporter l'Acqua Lete Cup. A noter que Thiago Silva s'est blessé à la cuisse dès le premier quart d'heure.

Le PSG remporte l'Acqua Lete Cup mais perd Thiago Silva
© Droits réservés
Naples
1 2
Paris-SG
Naples: Rafael (Andujar, 75') - Maggio, Albiol (Henrique, 67'), Koulibaly (Ghoulam, 47'), Britos (Dzemaili, 47') - Gargano (Inler, 46'), Jorginho (Mertens, 48'), Hamsik - Calléjon (Higuain, 47'), Zapata (Michu, 48'), Insigne.
Paris-SG: Sirigu (Douchez, 47') - Maxwell (Digne, 79'), David Luiz (Camara, 79'), Thiago Silva (Marquinhos, 14'), Aurier (Van der Wiel, 79') - Matuidi (Bahebeck, 70'), Cabaye (Verratti, 58'), Chantôme (Motta, 58') - Lavezzi (Lucas, 64'), Cavani (Ibrahimovic, 46'), Ongenda (Pastore, 58').
SCORE: 1-0, 51ème ; 1-1, 55ème ; 1-2 77ème.
ARBITRE: M. di Barletta (ITA).
ÈVÉNEMENTS: Acqua Lete Cuo, Naples/PSG, Stadio San Paolo, 50 000 spectateurs.

Le Napoli et le PSG avaient négocié ce match lors du transfert d'Ezequiel Lavezzi à l'été 2012. Il aurait dû être disputé l'an passé mais à cause du transfert de Cavani, les relations entre les deux clubs s'étaient refroidies. La rencontre a donc été repoussée d'une année. Un trophée a été remis au vainqueur, le PSG : l'Acqua Lete Cup.

Une première période marquée par la blessure de Thiago Silva

La rencontre, disputée dans un San Paolo comble, commence doucement. Les joueurs transalpins sont hauts sur le terrain mais sur un coup franc tiré par Ezequiel Lavezzi sur le côté gauche Cavani trouve le chemin des filets après une déviation du néo-parisien David Luiz qui porte pour la première fois de sa carrière les couleurs du club parisien. Mais son but est justement refusé pour une position de hors-jeu (0-0, 8ème). A peine cinq minutes plus tard un coup de tonnerra s'abat sur Naples : sur une talonnade anodine Thiago Silva, capitaine du Paris-SG, se blesse à la cuisse gauche. Il semble que ce soit l'ischio-jambier qui soit touché, le Brésilien va manquer quelques rencontres mais sera, sans doute, de retour pour la Ligue des Champions à la mi-septembre. C'est Marquinhos qui a pris la place du capitaine de la Selecão. Il faut attendre la 40ème minute pour voir le Napoli plus offensif, à l'image de deux occasions italiennes. Tout d'abord, sur une passe de Maggio côté droit, Marek Hamsik frappe à l'entrée de la surface mais il est contré par David Luiz. Sur le corner qui suit, Zapata place une bonne tête au premier poteau mais Cabaye sauve sur la ligne. La seconde occasion vient de Hamsik, encore lui : sur un mauvais renvoi de Marquinhos, Hamsik déclanche une frappe sans contrôle aux 20 mètres, Sirigu s'envole et écarte le danger. La mi-temps est sifflée sur le score de 0-0.

  • Thiago Silva allant aux vestiaires :

Un second acte plus plaisant

Plusieurs changements ont lieu à la pause du côté parisien (Douchez, Zlatan) comme du côté de Naples (Dzemaili, Higuain, Ghoulam, Inler, Mertens, Michu) et cela va complétement changer le match. Après une première alerte sur le but de Douchez, Gonzalo Huguain trouve la faille après une frappe de Lorenzo Insigne repoussée dans ses pieds par le gardien du club de la capitale (1-0, 51ème). Mais très vite le PSG revient à la marque grâce à une réalisation de l'inévitable Zlatan Ibrahimovic. Sur le côté gauche de la surface de Rafael, Matuidi, pris par un défenseur, parvient à faire un centre mais ce dernier est repoussée des poings dans les pieds de Zlatan par Rafael. Le Suédois met le ballon au fond des filets (1-1, 55ème). Plusieurs changements ont ensuite eu lieu avec les entrées simultanées de Pastore, Motta et Verratti puis c'est Lucas qui a remplacé Lavezzi. Ce dernier a reçu l'ovation de tout le stade, contrairement à Cavani lors de la première période, puis a réalisé un tour d'honneur et est allé saluer les tifosis italiens. Alors qu'il reste un peu plus de 20 minutes à jouer, Douchez y va de sa claquette sur une frappe de Insigne servi, magnifiquement, par Mertens. Alors que Benitez change de gardien en faisant entrer Mariano Andujar, l'Argentin Javier Pastore réalise un petit chef-d'oeuvre. Parti de loin, légèrement sur le côté droit, El Flaco, non attaqué, dribble superbement Britos et marque sur une frappe puissante à l'entrée de la surface (1-2, 77ème). La fin de match est plutôt calme. Les Parisiens ont même failli mettre un troisième but par Bahebeck sur un superbe contre. Le Paris Saint-Germain l'emporte 2-1 et remporte l'Acqua Lete Cup au San Paolo. La blessure de Thiago Silva vient noircir la soirée du Paris Saint-Germain. 

  • Le but de Pastore :

  • Second trophée de la saison pour le PSG, celui-ci n'est pas le plus important :
Le Paris-SG, après cette parenthèse italienne, va reprendre la routine de L1 au Parc ce samedi à 17h. Et ce sera sur VAVEL France.