Paris doit confirmer la conquête de Barcelone

Choc de la Ligue 1 ce dimanche au Parc des Princes, Paris rencontre Monaco pour un duel de poids lourds.

Paris doit confirmer la conquête de Barcelone
Paris
Monaco | 21h00

Le duel PSG-ASM, duel de nouveaux riches, duel d'Européens, duel de prétendants. Les deux équipes, leader et dauphin du championnat la saison dernière se retrouvent se dimanche dans une position sans doute très éloignée de leur espérances.

Un Paris sur courant alternatif

Paris n'est en effet même pas sur le podium alors que le quart de la L1 approche. Certes le club de la capitale n'a toujours pas perdu mais ce début de saison est très loin des objectifs initiaux et si Paris n'avait pas gagné contre le Barca, l'optimisme qui règne sur le club de la capitale serait actuellement très éloigné. Cette victoire mardi contre le grand FC Barcelone ne prouve qu'une chose : le PSG choisit bel et bien ses matchs. Si les joueurs de la capitale avaient mis la même intensité lors du match contre Toulouse (1-1), le TFC en prenait six. Avec tout le respect que l'on a pour l'équipe toulousaine, l'effectif parisien doit écraser la Ligue 1, Monaco compris. Au lieu de cela, une suffisance arrogante vient ternir les sorties dominicales de Paris. Après le nul décevant face à l'OL (1-1), Paris joue un autre cador du championnat ce dimanche soir, il faudra jouer avec la même intensité qu'en C1.

Laurent Blanc est privé d'Ibrahimovic, Lavezzi, Silva et, surtout, de Marquinhos. Des absences qui ne devraient pas changer le plan de jeu du "Président", juste les hommes. Cavani sera aligné à nouveau en pointe alors que Camara depannera en défense.

Monaco devra jouer en "mode Coupe d'Europe"

Monaco n'a rien d'excitant cette saison en L1. Auteur d'un début de saison anonyme, pour ne pas dire moyen, les joueurs du club de la Principauté se réveillent dès qu'il s'agit de Ligue des Champions. Comme Paris, l'ASM est transfigurée par les matchs du milieu de semaine. Après la victoire contre Leverkusen (1-0), toute chanceuse qu'elle était, les Monégasques ont cette fois ramené un nul de Saint-Petersbourg (0-0). Le début de saison des deux équipes se ressemblent donc un peu, à cela près que ces débuts "galères" étaient presque attendus pour les Monégasques vu les pertes à l'intersaison (Falcao, James, Ranieri) et le changement d'entraîneur. Seulement, il n'y a déjà plus de temps (ni de points) à perdre et l'ASM devra jouer en mode Coupe d'Europe pour aller prendre des points dans un Parc des Princes dans lequel elle n'a plus perdu depuis 2007.

Le Rocher doit également faire face aux forfaits de plusieurs de ses joueurs : Aymen Abdennour est toujours en phase de reprise, le buteur Dimitar Berbatov est également blessé et le maestro du milieu, Jérémy Toulalan, est suspendu. Des absences qui contraidront Leonardo Jardim a titulariser sans aucun doute Bakayoko et Martial.

Les compos probables