PSG - Bordeaux : un casse-tête pour Laurent Blanc

Victorieux in extremis ce Mardi à l'APOEL (0-1), et toujours en rodage cette saison, le PSG recevra Bordeaux au Parc des Princes ce samedi (17h), sans le moindre attaquant de pointe... Autant dire que la tâche s'avère pour le moins compliquée.

PSG - Bordeaux : un casse-tête pour Laurent Blanc
Laurent Blanc reste perplexe
PSG
Bordeaux / Samedi 17:00

Méconnaisables ces derniers temps, les hommes de Laurent Blanc (2e) reçoivent les Girondins de Bordeaux (3e), pour le compte de la 11e journée du championnat de Ligue 1.

Pourtant deux fois vainqueurs en cinq jours face à Lens (1-3) et face à Nicosie, les Parisiens, premiers de leur groupe en Ligue des Champions, peinent à convaincre cette saison. Résigné à gagner sans dominer, soustrait à faire nul contre son gré, le Paris-Saint-Germain 2014-2015 fait jazzer. Alternant le bon (comme face au Barça), ou le moins bon dans le jeu (comme Mardi soir), ce Paris ennuyeux nous laisse songeur, nous irrite même, parfois.

Si le PSG pêche dans son fond de jeu, son bilan comptable reste cependant positif jusque-là. Meilleure défense du championnat avec seulement sept buts encaissés, la charnière parisienne, pourtant succintement amputée de Thiago Silva, David Luiz ou Marquinhos, tient plus que la route. Non, le problème semble tout autre. Il est offensif !

Paris orphelin, Paris sans buteur

Privé depuis de longues semaines de son joueur-star Ibrahimovic, Laurent Blanc voit sa doublure manquer elle aussi à l'appel. Buteur vendredi face à Lens et Mardi à Chypre, Edinson Cavani bien mieux en jambes et plus convaincant ces derniers matches sera suspendu cet après-midi. Alors quid d'un PSG sans attaquant. Qui pour mener le front de l'attaque ? Bahebeck, Lucas, Pastore, Lavezzi ? Telle est la question.

Adepte de son 4-3-3 qui a fait ses preuves, qu'importe les joueurs, Blanc gardera très certainement son schéma de jeu face à Bordeaux. 

Attaquant de métier, Bahebeck fait logiquement figure de favori pour occuper la pointe de l'attaque. Jean-Christophe Bahebeck numéro neuf du PSG ! Non, vous ne vous trompez pas. Oui, vous buttez légitimement sur ce joueur qui nous laisse songeur. Aussi étonnant soit-il, après des piges à l'ESTAC et Valenciennes, ce jeune parisien formé au club compte pour Laurent Blanc cette saison. Souvent rentré en cours de jeu et seyant dans la profondeur, JCB présente une vraie alternative pour le coach parisien.

L'option Lucas ou Pastore semble moins probable. Trop mauvais finisseur pour le premier, et trop ancré milieu de terrain pour le second, l'Argentin excelle dérrière l'attaquant.

Enfin, Lavezzi, tout juste remis de sa blessure à la cuisse devrait faire son retour dans le groupe mais ne débutera pas. Une entrée en cours de jeu serait plus appropriée. Quoi qu'il en soit, le chantier laissé à Laurent Blanc par M. Rainville est pour le moins...épineux.

Bordeaux pas en touriste

Opposés à une équipe invaincue lors de ses vingt dernières rencontres à domicile suivant un rendez-vous en Coupe d'Europe, et n'ayant plus gagné contre Paris depuis 2010, les Girondins de Bordeaux ne viennent pourtant pas faire de la figuration.

Après son point du nul calamiteux et synonyme de défaite empoché à Caen dimanche dernier, les hommes de Willy Sagnol auront assurément à coeur de montrer un tout autre visage cet après-midi au Parc des Princes. Pour l'occasion une "réunion de crise" a été tenue pendant plus d'une heure entre joueurs et entraîneur ce Lundi, afin de retrouver leur dynamique exceptionnelle d'il y a encore un mois.

Mais à en croire les mots de Willy Sagnol, Bordeaux a toute ses chances et ne se déplace pas en victime résignée chez le champion de France en titre, bien au contraire.  "Je veux que les joueurs prennent des risques pour aller gagner à Paris. Nous n’avons pas une équipe pour défendre. Forcément, nous essaierons de faire un résultat par le jeu. Quitte à prendre des buts, nous tenterons d’en marquer ". Voilà qui est dit, le ton est donné.