Paris ne sait plus perdre !

Paris ne s'est pas rendu les choses faciles en subissant de la sorte. Les individualités et surtout celle d'Ibrahimovic sur une seule action lui permettra tout de même de sortir victorieux de ce match. Avec la victoire du Barça à Nicosie, le PSG s'offre donc la possibilité de finir leader de ce groupe avec le luxe de pouvoir faire match nul en terre Catalane.

Paris ne sait plus perdre !
Ibra et Cavani après l'ouverture du score (Reuters)
PSG
3 1
Ajax Amsterdam
PSG: Sirigu; Van Der Wiel, Marquinhos, David Luiz, Maxwell; Matuidi, Pastore, Rabiot (Chantôme min. 75); Lavezzi (Lucas, min.68), Cavani, Ibrahimovic (Digne min.86).
Ajax Amsterdam: Cillessen; Van Rhijn, Van Der Hoorn, Denswil, Boilesen (Viergever, min.10); Klaassen, Serero (Zimling, min. 69), Andersen; Schone, Milik, Kishina.

Depuis le début de l'année, le PSG en Ligue des Champions n'a jamais véritablement été maître de ses matchs. Et ce soir elle n'a pas dérogé à la règle. L'occasion de Rabiot dès la première minute laisse pourtant croire que ce soir le PSG voudrait sûrement se rendre les choses un peu plus faciles. Mais par la suite les débats s'équilibrent, l'Ajax cumule les phases de possessions, prend confiance en soi, se dit que ce soir ce ne sera pas un grand Paris et qu'il y aurait peut-être quelque chose à faire. Paris est bas, subit, n'est pas serein mais n'a pas non plus l'occasion de trembler véritablement. Au milieu, l'absence du duo Verratti - Motta se fait logiquement ressentir. Un des deux aurait suffit pour contrôler ce milieu, mettre sa patte, afin de ne pas voir les Amstellodamois multiplier les approches près de la surface de Sirigu. Le PSG reste néanmoins le plus dangereux dans les phases offensives.

Lavezzi rate son face à face avec Ciillessen à la 23eme mais est décisif 9 minutes plus tard . Parfaitement servi par Ibrahimovic en une touche de balle, Lavezzi la remet instantanément pour Cavani qui, lancé dans la profondeur pousse le cuir au fond des filets (1-0, 32eme). La réussite parisienne est insolente.

Une finale au Camp Nou avec 13 points

En seconde période l'équipe dirigée par Laurent Blanc ne change pas de visage. L'Ajax domine, possède le ballon mais ses approches ne sont tranchantes et finalement Paris n'est pas inquiété. Avec ce 1-0, les Parisiens sont satisfaient et laissent venir. Amsterdam a les possibilités pour revenir au score et le fait sur sa première frappe cadrée du match. Klaassen égalise de la tête sur un centre de Kinshna (1-1, 68eme). Laisser le baton pour se faire battre, c'est ça ? Le PSG peut s'en prendre qu'à lui même. De quoi faire ressurgire les souvenirs du match aller. Heureusement pour le PSG, Ibrahimovic, jusque là très en dessous, montre que sur un geste son génie est tout aussi précieux qu'imprévisible.

Sur une louche astucieuse, Pastore trouve Ibra face au but, ce dernier se retourne et sur ce geste frappe en pivot, la balle cadrée trompe le portier d'Amsterdam (2-1, 79eme). Paris s'en sort bien et profitera même d'une erreur d'inattention de Zimling qui, sans le vouloir, va donner une offrande à Cavani sur une mauvaise passe en retrait. L'Uruguayen crochette Cillissen et enterine definitivement le résultat (3-1, 83eme). Avec la victoire du Barça 4-0 à Nicosie dans le même temps, Paris aura au moins le mérite de s'offrir une finale du groupe le 10 décembre prochain contre le Barça au Camp Nou dans de meilleurs conditions.