Paris devra briller !

Le PSG n'a pas pu faire mieux que 1-1 au match aller, au Parc des Princes. Son match retour, ce soir à Stamford Bridge, devra donc être parfait pour pouvoir se qualifier en quart de finale de la Ligue des Champions.

Paris devra briller !
Pastore buteur l'année dernière au Parc
Chelsea
PSG / 20:45

L'année dernière Paris arrivait à Londres avec un score très avantageux. Le score de 3-1 lui laissait alors une certaine marge de manoeuvre. Les hommes de Blanc décidaient de défendre et attendre la fin du match, "L’an passé, nous y étions allés pour défendre. raconte Marco Verratti au micro de RMC, C’est peut-être ce qui nous a piégés". Le PSG avait tout pour se qualifier, l'histoire en a voulu autrement. Chelsea, avec un but de Demba Ba dans les ultimes minutes, avait passé le gap des quarts de finale. Cette année l'approche psychologique est tout autre, Paris devra marquer.

Si le PSG souhaite se qualifier il devra gagner ou faire match nul avec un 2-2 minimum. Laurent Blanc ne veut pas commettre les mêmes erreurs, "il ne faudra donc pas se ruer à l’attaque. Nous devrons prendre des risques, mais pas démesurés". L'année dernière Paris avait trop défendu, cette année il ne devra pas trop attaquer.  

Ce soir Paris pourra compter sur une équipe sûrement plus expérimentée, avec peut-être plus de certitudes. Sa défense est, depuis le repositionnement de Marquinhos à droite, très solide et prend moins de buts quand le "back for" 100% brésilien est mis en place. Car le onze de départ de ce soir devrait sans surprise de dernière minute voir David Luiz en défense centrale positionné au côté de Thiago Silva. Thiago Motta, de retour de blessure, sera associé dans le milieu "type" de Paris avec Matuidi et Verratti. Devant Pastore, Cavani et Ibrahimovic seront titulaires. 

"Le PSG, c'est aussi important que Bradford"

Si se qualifier tiendra de l'exploit, en face Chelsea peut partir confiant. Avec 70% de chance de se qualifier, les Blues sont certes moins bien mais reste toujours leader de Premier League et tout juste vainqueur de la Capital One Cup. "Ce titre ne change rien pour moi. C'est un titre. C'est bien pour moi, pour le club, pour les joueurs et pour les fans. Demain (ce soir, ndlr), le match est important parce que si tu perds, c'est fini. Le PSG, c'est aussi important que Bradford ".

Mourihno ne change pas dans sa façon d'entamer ces matchs, toujours très flegmatique, un brin provocateur, le Portugais met en avant l'expérience de ses joueurs, "Nous sommes à l'aise dans ces matchs couperet parce qu'on en a joué plusieurs par le passé. C'est un match de plus, c'est tout. Il faut rester calme. Eux aussi ont des joueurs d'expérience mais la pression est plus sur eux." Le PSG devra donc se montrer plus fort que l'année dernière, être beaucoup plus en réussite qu'en championnat. S'il veut marquer il n'aura pas de nombreuses occasions. Ibrahimovic, souvent critiqué quand l'enjeu est plus important, devra se montrer à un niveau qui fait de lui ce pour quoi il a été acheté.

Cavani, également très critiqué dans le jeu, ne devra pas gâcher les opportunités de la saison dernière. Sinon, Paris devra faire, une année encore, une croix sur la coupe aux grandes oreilles...