Paris s'est fait peur

Comme depuis plusieurs semaines déjà le PSG avait la possibilité de passer devant Lyon. Avant que l'OL ne rencontre Nice, demain à Gerland, Paris s'est fait peur mais a tout de même réussi à s'imposer 3-1.

Paris s'est fait peur
Zlatan Ibrahimovic
PSG
3 1
Lorient

Lorient est considérée comme une vraie bête noire parisienne, une équipe qui offre du jeu et embête souvent l'ogre parisien dans son antre. La rencontre commence déjà depuis 2 minutes que le PSG obtient un pénalty logique. Concédé par Zlatan Ibrahimovic, le Suédois s'est montré une nouvelle fois montré solide dans cet exercice. Il trompe Lecomte pourtant parti du bon côté (1-0, 3eme). Paris va se procurer de nombreuses occasions notamment par un Lavezzi actif mais très maladroit dans le dernier geste. L'Argentin perd deux de ses face-à-face à la 10eme et la 29eme. Lorient s'il ne concède pas d'autres buts se donne confiance dans le jeu. Par l'intermédiaire de quelques bonnes possessions, les Merlus n'ont pas été assez pesant sur la défense inédite du PSG, Thiago Motta-Thiago Silva. Du coup, la seule frappe cadrée de NDong à la 7eme n'est pas suffisante pour inquiéter Sirigu. 

Verratti sauve Paris, Zlatan voit triple

Sirigu est sollicité en deuxième mi-temps sans franchement s'employer. Paris joue petit bras, Lorient garde espoir et s'en donne les moyens. S'ils n'ont pas eu pléthore d'occasions, les Bretons vont quand même, et presque logiquement, égaliser. Ayew sur une superbe frappe du droit à l'entrée de la surface de réparation va tromper Sirigu (1-1, 66eme). Rabiot remplace un Lavezzi inquiétant de maladresse. Les Lorientais se voient même revenir avec les 3 points en l'espace d'un instant. Sur un corner, Jordan Ayew, une nouvelle fois, reprend de demi-volée un ballon repoussée sur sa ligne par Verratti. Sirigu totalement battu peut remercier son milieu de terrain, Paris s'est fait une frayeur. Les hommes de Laurent Blanc restent tout de même bien plus fort et mettent la défense de Lorient en danger. La bonne entrée de Rabiot facilite la récupération haute de l'équipe parisienne. A la 80eme alors que l'on ne voit pas le PSG revenir, Pastore une nouvelle fois très bon, obtient un pénalty gentiement accordé par M.Chapron. Zlatan transforme (2-1, 82eme). Paris n'est pas à l'abri mais Lorient ne trouve pas la solution pour revenir. Totalement porté vers l'avant, Verratti récupère haute et profite des largesses défensives pour transmettre à Ibrahimovic seul. Le Suédois frappe fort, Lecomte est battu (3-1, 90+1). Ibra s'offre un triplé et met provisoirement en tête du championnat. Paris s'en sort bien, Lyon devra donc faire le métier face à Nice demain après-midi. La place de leader est toujours en jeu, le suspense reste entier.