Avec un Pastore brillant, Paris se remet en marche

Paris s'offre sereinement une victoire 3-0 contre Guingamp.

Avec un Pastore brillant, Paris se remet en marche
PSG
3 0
Guingamp

Le PSG restait sur 2 matches nuls (Bordeaux et Reims ndlr) et se devait assurément de repartir de l'avant face à Guingamp. Il ne faut d'ailleurs pas attendre plus de 3 petites minutes pour voir la première énorme occasion pour Cavani. Mais Lossl sort une parade de grande classe. Pastore en véritable chef d'orchestre joue juste et trouve le but sur une astucieuse frappe du plat du pied à l'entrée de la surface (1-0, 18eme). Paris mène 1-0. Et moins d'une minute plus tard Ibra tente une frappe pleine de malice qui vient lécher la lucarne du gardien Guingampais. Le Suédois ne trouve pas la réussite escomptée et, tout comme son équipe, s'endort sur son mince matelas. Guingamp n'est même pas très loin d'égaliser. De Pauw de la tête (27e), Salibur sur un coup-franc (44e) et Sankharé sur une frappe dans la surface (45e). Trapp est vigilant sur les deux premières actions. La troisième file au-dessus de la barre.

Pastore, l'homme de classe

Paris est au petit trot. Et comme trop souvent il ne tue pas la rencontre en laissant la possibilité à Guigamp de revenir au score. Zlatan, brouillon, s'offre tout de même son but sur une passe de Di Maria (3-0, 83e). L'Argentin qui auparavant avait mis le but du 2-0, profitant de la faute de main de Lossl pour surgir et pousser le ballon dans le but vide, (2-0, 76e). Pastore, sortit sous les applaudissements du Parc juste avant les deux buts, a offert pendant plus d'une heure de jeu tout l'étendu de son talent. Il doit être une pièce maîtresse du PSG permettant à ses attanquants de briller. Ibra, lui, ratera un pénalty à la 87e. Paris s'offre une nouvelle victoire et consolide sa première place avant les matches de Rennes et Saint-Etienne demain soir.