Paris, loin d'être brillant, assure le stricte minimum

Pas en réussite dans le jeu, les Parisiens assurent l'essentiel en battant le Shakhtar 3-0.

Paris, loin d'être brillant, assure le stricte minimum
crédit: site du club
Shakhtar Donetsk
0 3
PSG

Le Paris de la Ligue des Champions est souvent différent de celui de la Ligue 1. Et l'ouverture précoce du club parisien est la preuve du changement de mentalité quand l'Europe est de retour. Sur un centre de Maxwell au second poteau, Serge Aurier place sa tête et ouvre le score (0-1, 7e). Paris n'était pourtant pas maître du jeu. Pourtant le PSG se crée les meilleures opportunités avec une tête d'Ibra non cadrée (17e) et un face à face manqué par Di Maria (28e). Plus tranchants, ils auront même était chanceux sur une tête d'Aurier contrée du genou par David Luiz qui filera au fond des filets (0-2, 23e). Paris, comme trop souvent, s'éteint dans le dernier quart d'heure. Le Shakhtar est même tout proche de la réduction de l'écart mais, maladroits, ils n'ont pas pu concrétiser une série d'occasions incroyables (41e).

Un PSG petit bras

Paris joue au petit trot. Il auront quelques occasions de se mettre définitivement à l'abri mais attendront la 89eme pour mettre ce 3eme but, laborieux à trouver. Entre temps, dans le jeu Paris aura fait le dos rond face à une équipe du Shakhtar très peu en résussite dans les derniers mètres. Alex Teixeira aura eu une plusieurs chances mais aura buté sur Trapp (78e) ou a montré beaucoup de maladresse (50e, 79e -sur la barre- et 86e). Finalement sur un contre initié par Lucas, Pastore envoi Ibra en face à face. Le défenseur Ukrainien dans le duel marque dans son propre but (0-3, 89e). Paris n'aura pas forcé mais assure l'essentiel en gagant 3-0. Vainqueur de Malmö 2-0, le Real est co-leader du groupe A avec le PSG et leurs 6 points.