Malgré un OM séduisant, Paris s'offre le Classique

Grace à un doublé d'Ibra et un Trapp solide, le PSG s'impose 2-1 face à l'OM.

Malgré un OM séduisant, Paris s'offre le Classique
Zlatan devient le meilleur buteur du PSG avec 110 réalisations - Twitter @psg_inside
PSG
2 1
OM
PSG: Trapp; Aurier, Luiz, Silva, Maxwell; Matuidi, Motta, Verratti; Di María, Ibrahimović, Cavani
OM: Mandanda; Manquillo, N'Koulou, Rolando, De Ceglie; Diarra, Silva, Barrada; Alessandrini, Batshuayi, Cabella
SCORE: 2-1 (Zlatan x2, Batshuayi)
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 - Classico

Paris était grand favori d'une rencontre qui a perdu de sa valeur depuis ces dernières années. Cabella allume la première mêche, tranquillement stoppé par Trapp (2e). Marseille est étonnament dominateur et récupère très haut. Zlatan ne répond par une frappe qu'à la 12e. Puis sur un dédoublement avec Cavani à la 18e. Mais entre-temps l'OM met le pied sur le ballon. Paris est asphyxié. Paris peut cependant marquer à tout moment comme sur ce face à face d'Ibra opposé à Mandanda (22e). Peu à peu la vapeur s'inverse, Batshuayi répond à Di Maria (25e). Le match est animé et sur un long centre de Barrada, le Belge place sa tête que Trapp ne peut accompagner que des yeux (29e). Paris n'est pas au mieux mais après une bourde de Mandanda concédant le pénalty Zlatan transforme et égalise (1-1, 40e). Puis alors que le Parc fête encore le but, Rolando concède une main dans la surface de réparation. Le pénalty est inévitable. Après que Cavani soit entré dans la surface, Ibra se doit de le marquer par deux fois pour donner l'avantage au PSG (2-1, 44e). 

Trapp décisif

Paris démarre mieux la seconde mi-temps que son début de match. Mais sur un tacle maladroit, Aurier concède un pénalty (53e). Mais Trapp part du bon côté et détourne le tir de Barrada ! Paris est sauvé par son portier si décrié. Les débats s'équilibrent. Di Maria et Cavani ont beaucoup de mal à peser sur la défense marseillaise. Aurier se procure une énorme occasion qu'il manque de la tête sur un corner (68e). Ibra et ses 110 buts sous le maillot parisien sort sous l'ovation du Parc à la place de Pastore. Barrada passeur décisif et très influent sort à la place d'Ocampos. Pastore va à la 78e rater un face à face avec Mandanda. Derrière Batshuayi voit sa tête finir au dessus de la barre. À l'image de Matuidi les 22 acteurs présents sur la pelouse ressentent l'accumulation des matches. Marseille reste à porter. Et sur une occasion dans le temps additionnel Cabella est tout proche de faire taire le Parc mais Trapp est solide sur sa ligne. Malgré une très belle prestation Marseillaise sublimée par un Lass Diarra toujours aussi flamboyant, le PSG gagne pour la huitième fois ce classique du championnat français. Paris est ce soir plus que jamais leader de la Ligue 1. L'OM reste en fond de classement à la 16eme avec 8 petits points. Trêve internationale oblige, on retrouvera la Ligue 1 dans 2 semaines.