Paris Champion, et maintenant ?

Dimanche dernier, le PSG est devenu sacré pour la sixième fois de son histoire à huit journées de la fin, record national. Un des objectifs de la saison étant réalisé, quelles seront les prochaines étapes pour le club de la capitale dans les semaines à venir ?

Paris Champion, et maintenant ?
Toujours en soif de victoires, le PSG en veut plus

Attendre patiemment les quarts de la Ligue des Champions

L’objectif numéro 1 du PSG est bien évidemment « d’aller le plus loin possible » en Ligue des Champions, c’est ce que répètent sans cesse Laurent Blanc et Nasser Al-Khelaïfi. Après une qualification solide et saluée par tous en huitième face à Chelsea, les Parisiens peuvent aborder avec confiance leur prochaine échéance européenne. Mais encore une fois, le tirage sera déterminant. Ce vendredi, le PSG pourrait aussi bien tomber sur le Barça, pour la troisième fois en quatre ans, que tirer le jackpot avec Benfica ou bien Wolfsburg. 

Quel que soit le prochain adversaire des hommes de Laurent Blanc pendant ces quarts, plus que jamais, ils auront pour ambition d’atteindre enfin les demis après trois tentatives consécutives. Cette performance sera capitale pour qualifier la saison de réussie. Le club n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis 1995, porté à l’époque par les légendes des années 90 : Weah, Ginola, Lama, Rai… et bien d’autres.

Deux coupes à aller chercher

Sur le plan national, Laurent Blanc a récemment déclaré que le championnat et une des deux coupes, étaient les objectifs du club. Cependant, le PSG est à seulement trois matchs de réaliser un nouveau quadruplé national : demi-finale de Coupe de France à Lorient le 19 avril (finale le 21 mai), suivi de la finale de la Coupe de la Ligue contre Lille le 23 avril.

Avec un effectif qui n’a jamais semblé aussi garni depuis l’ère QSI, le PSG peut pleinement se concentrer sur les deux coupes et la Ligue des Champions, d’autant plus que les huit prochains matchs de championnat ne seront pas décisifs, mis à part pour battre de nouveaux records.

Avec ou sans Ibra ?

C’est certainement la question que se posent et se poseront les dirigeants parisiens, doit-on prolonger Zlatan ? L’attaquant Suédois, annoncé en Angleterre, laisse planer le doute  sur son avenir. Réalisant la meilleure saison de sa carrière, 35 buts toutes compétitions confondues en 39 matchs, celui qui « vieillit bien », s’est enfin montré décisif pendant des matchs à élimination directe en Ligue des Champions, avec deux buts et une passe décisive dans la double confrontation face à Chelsea. Avec de tels stats, il peut être jugé difficile de laisser partir le Z.

Cependant, après quatre saisons au club, il est peut-être temps pour le PSG de se détacher de sa superstar et d’écrire ainsi un nouveau chapitre. Arrivé en juillet 2012, Ibra aura été le premier coup de tonnerre sur la capitale, suivi par Thiago Silva, Cavani, David Luiz et plus récemment Di Maria. Depuis cette date, Zlatan a toujours conservé son statut de leader incontesté dans le groupe, battant tous les records et devenant une icône médiatique.

Mais étant à l’image du premier cycle du PSG sous QSI, Ibra devrait sans doute laisser sa place à un second avec de nouveaux joueurs tout aussi talentueux et bankables (CR7, Neymar, Reus, Lewandowski…). Un tel changement dans l'effectif semble nécessaire pour permettre au club de grandir. Le départ annoncé de Maxwell, autre cadre de l’équipe et grand ami de Zlatan, renforce cette idée de « new era ». Avec également le cas Cavani, le front de l’attaque parisienne devrait être le chantier à bâtir lors du prochain mercato pour Nasser et Blanc, qui lui, a prolongé.

D’autres situations à gérer

Il ne faudra pas oublier d’autres cas majeurs dans le groupe parisien pour préparer la nouvelle saison, avec tout d’abord, Marquinhos. Après trois saisons à Paris, le défenseur Brésilien n’est toujours pas un titulaire indiscutable malgré des prestations toujours aussi bonnes et régulières, et un David Luiz qui laisse souvent à désirer. Le jeune joueur de 21 ans, qui réclame de plus en plus de temps de jeu à travers les médias, ne devrait pas accepter une quatrième saison avec le même statut. Le PSG devra lui offrir une place dans le 11 s’il ne veut pas voir partir le Brésilien, ce qui serait une grossière erreur.

Les gardiens seront également un point d’interrogation pour le PSG. Sur le banc depuis le début de la saison, excepté en coupe, Sirigu et Douchez devraient partir. Souvent critiqué, Trapp, auteur de deux énormes matchs face à Chelsea,  semble malgré tout porter satisfaction à ses dirigeants et à sa défense, notamment Thiago Silva, et devrait donc être de la partie la saison prochaine. Mais attention, un quatrième gardien est également à mentionner, Alphonse Areola. En prêt depuis trois ans (Lens, Bastia puis Villarreal), le jeune portier réalise une saison remarquable en Espagne et a pour ambition de rejoindre la capitale entant que titulaire. Formé au club, le PSG ne peut se permettre de laisser partir une autre de ses pépites, comme ce fut le cas avec Kingsley Coman.