Avec réussite, le PSG continue sa moisson

Paris a remporté, aux dépends de Lille (2-1), sa troisième Coupe de la Ligue de suite, et -déjà- son troisième trophée de la saison. Les Dogues ont livré une très belle prestation, et ont même fini le match en supériorité numérique mais une erreur défensive leur a été fatal.

Avec réussite, le PSG continue sa moisson
Javier Pastore a ouvert le score pour Paris (PSG.fr)
Paris-SG
2 1
Lille

Comme un air de déjà vu. Comme lors des trois précédentes éditions, le Paris-SG a remporté la Coupe de la Ligue cette fois-ci contre Lille (2-1) au Stade de France. Une victoire pas forcément méritée au vu de la physionomie de la rencontre mais qui symbolise une nouvelle fois la toute puissance parisienne sur l'échiquier national, à défaut de briller sur la scène continentale. Les Parisiens ont donc remporté dix des onze derniers compétitions disputés en France. Une razzia qui pourrait continuer, ces derniers étant qualifiés pour la finale de la Coupe de France, contre Marseille le 21 mai prochain. 

Lille y a pourtant cru

Les Dogues ont livré une belle prestation. Après être revenu à égalité après un coup franc travaillé de Sidibé (1-1, 49e). Ils ont même vu Adrien Rabiot se faire expulser (70e) et ont sans doute cru à la victoire. Dominateurs, les nordistes se sont pourtant fait prendre sur une erreur de Soumaoro et une sortie manquée d'Enayeama. C'est Di Maria qui a redonné l'avantage au PSG, et donc le titre (1-2, 72e). Un scénario cruel pour le LOSC d'autant que l'ouverture du score de Pastore (1-0, 39e) est entaché d'un hors-jeu passif de Kurzawa. 

Paris s'est donc fendu d'un nouveau succès, et peut toujours "rêver" de réitérer sa performance de l'an passé, à savoir remporter les quatres titres nationaux. Suffisant pour sauver la saison après la débâcle en Ligue des Champions ? En tout cas, cette victoire parisien fera au moins un heureux : le futur 5e de Ligue 1, qui sera qualifié pour la coupe d'Europe.