Enjeux d'une finale capitale

La finale de la Coupe de la Ligue se dispute ce soir entre Saint-Etienne et Rennes, au Stade de France (21h, France 2).

Enjeux d'une finale capitale
Saint-Etienne
Rennes | 21h

À désormais quelques heures du match tant attendu par les supporters des deux clubs, l’AS Saint-Etienne affrontera Rennes en finale de la Coupe de la Ligue. Dans une finale inédite d’une compétition qu’aucune des deux équipes n’a remporté, les Bretons comme les Foreziens auront à cœur de l’emporter.

Deux équipes maudites ?

Saint-Etienne n’a plus remporté le moindre titre depuis 32 ans, si ce n’est le championnat de France de Ligue 2 en 2004, tandis que Rennes n’a pas soulevé un trophée depuis… 42 ans ! Soit une disette plus longue que celle de Benzema en Equipe de France. C’est assez révélateur de la peine endurée par les deux équipes pour arriver en finale d’une compétition. Pourtant finaliste en 2009 contre Guingamp et demi-finaliste de la Coupe de France en 2012 contre Quevilly, les hommes aujourd’hui dirigés par Antonetti n’ont pas connu leur heure de gloire. Saint-Etienne est quasiment dans la même situation, avec deux demi-finales consécutives en 2004 et 2005, face à Sochaux et Strasbourg. Pourtant, ces deux équipes au profil sensiblement identique se retrouvent en finale durant la même saison. Le sort de ce match nous montrera qui est vraiment l’équipe la plus maudite des deux.

Un match C-A-P-I-T-A-L !

Ce n’est pas LA finale qui fait rêver, ni celle que tout le monde attendait. Mais après avoir vécu le spectacle affligeant offert l’an passé entre les deux Olympiques (0-1 pour Marseille, Brandao), celui-ci ne pourra être que meilleur. Et dans un match qui semble anecdotique aux yeux de tous, celui-ci pourrait bien faire basculer le championnat de France. Rennes doit impérativement effacer l’ASSE afin de sauver sa saison en accrochant l’Europa League, après une deuxième partie de championnat mitigée, voire mauvaise. De son côté, l’ASSE doit l’emporter pour continuer sa bonne série et se lancer parfaitement dans le sprint final. Engranger de la confiance est le plus important avant d’espérer aller titiller les grosses écuries du podium.

Les compositions probables

Deux grands joueurs manqueront à l’appel au coup d’envoi de cette finale. Romain Alessandrini, blessé au genou, et Jérémy Clément, victime d’une fracture tibia-péroné, manqueront ce match ô combien important. La participation de Théophile-Catherine est forfait suite à une entorse, tandis que Gradel est d'ores et déjà out pour les 6 mois à venir. Côté rennais, Makoun devrait être titulaire à la place de Diarra.

    

Le pronostic

Après une bonne partie de Pro Evolution Soccer, Madame Irma nous dévoile son fantastique pronostic. Et à la surprise générale… Le match s’achèvera sur un score de un but partout, et une séance de tirs aux buts remportée par l’inévitable Stéphane Ruffier. Cependant, pour corser le tout, Madame Irma a décidé de relancer le match sans que Brandao soit titulaire, ce dernier entrant à la 60e minute. Et là le réalisme du jeu fait la différence, puisque Rennes s’impose deux buts à zéro sur un doublé de Pitroipa. Christophe Galtier sait ce qu’il lui reste à faire. Les jeux vidéos ne se trompent jamais.

Dans une rencontre à enjeu et à guichets fermés au Stade de France, les téléspectateurs vont se régaler. Pour une fois, le samedi soir, The Voice sera sur France 2, dans les tribunes du plus grand stade du pays.