Saint-Etienne assure le spectacle

Saint-Etienne a assuré le spectacle en s'imposant 4 buts à 2 face à Ajaccio à Geoffroy Guichard.

Saint-Etienne assure le spectacle
Crédit : Eurosport
Saint-Etienne
4 2
Ajaccio
Saint-Etienne: Ruffier - Clerc, Zouma, Perrin, Ghoulam - Guilavogui, Bodmer, Cohade - Aubameyang, Mollo, Brandao.
Ajaccio: Ochoa - Chalme, Zubar, Poulard, Bouhours - Andre, Mostefa, Cavalli, Lasne, Diarra - Mutu.
SCORE: 0-1 : Mutu (15e), 1-1 : Aubameyang (23e), 2-1 : Bodmer (48), 3-1 : Cohade (50e), 3-2 : Mutu (76e), 4-2 : Aubameyang (88e).
ARBITRE: Stéphane LANNOY
ÈVÉNEMENTS: Match en retard - 33e journée - Championnat de France 2012/2013 - Stade Geoffroy Guichard

Dans une ambiance très festive et un stade à guichets fermés, l'AS Saint-Etienne s'est imposée 4 buts à 2 face à des Corses trop timides. Le doublé d'Aubameyang (23e, 88e) a répondu au doublé de Mutu (15e, 76e) alors que Bodmer (48e) et Cohade (50e) ont parachevé le spectacle.

Un spectacle de haute volée

Malgré une première demi-heure plutôt terne, marquée par un but de Mutu qui aurait pu être accordé à Perrin contre son camp au quart d'heure de jeu (0-1, 15e) et un but d'Aubameyang qui a profité d'une énorme erreur de Poulard (1-1, 23e), le spectacle a été grandiose. En tout et pour tout, 6 buts ont été inscrits, dont 4 en faveur des locaux. Saint-Etienne, qui a semblé légèrement fatigué, s'est amusé juste après le coup d'envoi de la seconde période. Un superbe but de Bodmer en pivot, bien servi par Mollo (2-1, 48e) combiné à un but de Cohade suite à une action magnifique initiée par Brandao et une talonnade d'Aubameyang (3-1, 50e) ont été les bienvenus dans le chaudron. Les Corses ne sont pas en reste, avec un but qui aurait pu être l'un des plus beaux de la saison, si le lob de Mutu était cadré suite à une louche merveilleuse de Cavalli. (26e). Ajaccio aura néanmoins réussi à réduire le score sur penalty grâce à Mutu (3-2, 75e) avant qu'Aubameyang ne tue tout suspense en fin de rencontre (4-2, 88e).

Aucun turn-over

Si le onze de départ était pratiquement le même que celui de la finale de Coupe de la ligue jouée quelques jours plus tôt, celui-ci n'a pas changé une seule fois durant le match. Sans Brison (blessé), Lemoine (suspendu), le onze n'a pas été remanié et n'a subi aucun changement durant 90 minutes. Une gestion surprenante de Christophe Galtier à quelques jours du derby le plus important des trente dernières années. Saint-Etienne continue sa série et reste invaincu en championnat en 2013. De bonne augure avant de se déplacer à Gerland, dans un match qui pourrait permettre aux Verts de remonter sur le podium, ou de mettre un terme à leurs espoirs de Ligue des champions. Ajaccio, qui n'a jamais vraiment inquiété les Verts, reste à deux points de la zone rouge et ne s'offre pas le bol d'air tant espéré.