Janot & Coupet se confient avant le derby

Ce jeudi 25 avril, Jérémie Janot & Grégory Coupet, deux anciens joueurs du derby Saint-Etienne - Lyon, se sont confiés dans l'émission Luis Attaque sur RMC.

Janot & Coupet se confient avant le derby
Janot & Coupet se connaissent bien

Janot, qui a passé quasiment l'intégralité de sa carrière à l'ASSE, et Coupet, formé dans le Forez mais qui a passé quelques années du côté de Lyon, se sont confiés.

Les deux joueurs s'expriment sur le derby de manière générale...

"C'est le véritable derby français."

Jérémie Janot : "Ma plus grande crainte était que l'AS Saint-Etienne perde la finale de la Coupe de la ligue. Cela aurait été très compliqué. Mais avec la victoire, l'engouement et la confiance engrangée, cela va donner un match très ouvert. On a rarement eu deux équipes aussi en forme. Lyon revient bien, Saint-Etienne est en forme, cela devrait donner un match spectaculaire. Les lyonnais m'ont fait souffrir. Chaque derby était néanmoins un super souvenir. Il y a le match mais surtout tout ce qu'il y a autour, les supporters, les petites phrases, les banderoles. Le derby est avant tout une fête, et c'est le véritable derby français."

Grégory Coupet : "Dans ce derby, j'avais surtout le plaisir de retrouver Jérémy Janot. Que le résultat soit positif ou négatif, je savais que l'on se retrouverait pour boire une bière. C'était mon privilège. L'objectif était aussi personnel, il fallait être du bon côté quoi. Ma famille et tout le monde habite à Saint-Etienne, il fallait donc être du bon côté pour ne pas se faire chambrer. Mon beau-frère était vert."

et expliquent l'enjeu d'une telle rencontre, et la façon de l'aborder...

J.J. : "Une troisième place est en jeu. L'équipe qui l'emportera aura un ascendant psychologique certain. La dynamique actuelle est plus stéphanoise. Ce sera un match ouvert, mais il est clair que ce n'est jamais facile à Gerland. C'est un gros gros match. Aubameyang & Lisandro sont en forme, Ruffier & Vercoutre font une excellente saison// Je suis persuadé que ce sera un gros match. J'aimais bien joué avec Greg', il y avait toujours beaucoup de respect. Aujourd'hui, le derby prend des proportions beaucoup trop grandes, ce n'est que du football, c'est une grande fête. Il faut rester calme."

"La clé du match sera la maîtrise des nerfs."

G.C. : "Cette année, le derby est plus qu'un derby. C'est la fierté régionale. Le classement ne compte plus d'habitude. Les deux équipes n'étaient pas au même niveau lors des années précédentes, mais cette année, la Ligue des champions est en jeu. La clé du match sera la maîtrise des nerfs et la gestion de l'évenement. C'est vraiment plus qu'un derby."
 
avant de parler du passé, de l'histoire récente et lointaine...
 
J.J. : "Lyon avait pris une avance considérable. Il ne faut cependant pas oublier que la première histoire d'amour des français, c'était Saint-Etienne. Donc beaucoup de gens ont une sympathie pour les Verts, et cette victoire en Coupe de la ligue a réveillé des souvenirs. Il ne manquait que les résultats. Lyon a construit son palmarès avec une victoire en Coupe de la ligue. Donc il faut voir sur le long terme, il faut que ça dure."
 
G.C. : "On ne peut pas faire abstraction de l'histoire de Saint-Etienne. C'est le club qui a fait rêver en premier le football français. Dans le passé récent, Lyon a un peu d'avance. Mais la côte de Saint-Etienne est énorme.
 
et Jérémie Janot conclut en donnant son meilleur souvenir...
 
J.J. : "Mon meilleur souvenir ? C'était de jouer face à Greg'. C'était toujours une fête, car c'était le numéro 1 à l'ASSE quand j'étais au centre de formation. Je lui posais 1000 questions, je devais le souler. Je me souviens d'un 0-0 à Geoffroy Guichard où le terrain était gelé. J'avais fait un bon match, notamment devant Juninho, et Greg' avait fait un gros arrêt sur une occasion d'Hognon dans les dernières minutes."
 
Un derby qui s'annonce passionnant, et pour la première fois depuis trente ans, avec un véritable enjeu à quelques journées de la fin du championnat.