Saint-Etienne domine Reims

Malgré l'horaire avancé en raison "des intempéries", Saint-Etienne s'impose largement face à Reims (4-0) à domicile. Une victoire qui fut longue à se dessiner

Saint-Etienne domine Reims
Crédit photo : AFP
Saint-Etienne
4 0
Reims

Le message des dirigeants Stéphanois

Une banderole ("non à la violence"), des T-shirts ("nous aussi on dit stop à la violence"), la lecture d'un message contre la violence par un jeune garçon. Après les incidents du week-end dernier à Nice, les dirigeants de Saint-Etienne ont décidé de faire une opération anti-violence dans les stades de football.

 

 

 

Reims enchaine les lourdes défaites

Après une lourde défaite contre Paris (0-3), Reims en concède une seconde face à des Verts qui continuent sur leur bonne lancée après le succès à Nice le week-end dernier (0-1). Il aura cependant fallu attendre l'heure de jeu pour que Saint-Etienne face la différence.

Dans une première mi-temps, principalement dominée par les Verts, Reims s'est crée la plus grosse occasion. Seul au second poteau, sur un centre de De Preville, Fortes ne réussit pas à cadrer sa frappe (27é). Les locaux vont également manquer d'efficacité devant le but comme Tabanou qui ne cadre pas sa frappe, après un superbe enchainement avec Brandao (23é), ou encore Hamouma qui ne réussi pas à reprendre de la tête le centre du brésilien, de retour de suspension (18é). Après 45 minutes de jeu, 1 seul tir, sur 10 tentatives, est cadré.

Les coups de pied arrêtés sont fatals pour Reims
Encore plus dominé en seconde période, Reims ne va pas réussir à mettre le danger devant le but de Ruffier. À partir de l'heure de jeu, les coups de pied arrêtés vont être décisifs pour les Stéphanois. C'est grâce à eux que Baya Sall va ouvrir le score. Sur un corner d'Hamouma, Baya Sall prend le dessus sur son défendeur pour mettre sa tête au fond des filets (61é). Puis Loïc Perrin va suivre l'exemple de son coéquipier. Le capitaine des Verts, va inscrire le second but de son équipe, sur une tête plongeante, à la suite d'un coup franc de Mollo. Avant, de s'offrir un doublé, un peu plus de 3 ans après celui face à Sochaux. À nouveau, un coup de pied est à l'origine du but. Sur un corner d'Hamouma, Agassa repousse la tête du premier buteur, Baya Sall, mais Perrin est là pour reprendre le ballon (78e). Après son premier but la semaine dernière à Nice, Erding profite d'une erreur du portier remois, Agassa, pour inscrire son second but sous le maillot Stéphanois (81é). Grâce à ce succès, Saint-Etienne passe provisoirement à la 5é place avec deux points de retards sur Marseille, victorieux hier face à Montpellier (2-0), et un point d'avance sur Nantes qui se déplace à Guingamp. De quoi bien préparer les deux matchs de championnat de la semaine prochaine.