Les pistes d'un mercato en chantier

Alors que la saison n'est pas terminée, les dirigeants stéphanois se tournent déjà vers la saison prochaine, où une partie de l'équipe est à refaire suite aux quelques défaillances de la saison, et des départs de cadres tels que Ruffier, Zouma ou encore Guilavogui.

Les pistes d'un mercato en chantier
Comme l'a dit Christophe Galtier, une des priorités du mercato sera de prolonger Benoît Trémoulinas, actuellement en prêt en provenance du Dynamo de Kyev.http://sport24.lefigaro.fr/football/diaporamas/la-34e-journee-de-ligue-1-en-images2/saint-etienne-ren

Le marché des transferts stéphanois a en réalité déjà commencé : en début de semaine, le club a fait signé 4 jeunes de son centre de formation (Jonathan Bamba, 17 ans, milieu de terrain; Nathan Dekoké, 17 ans, défenseur central; Jerrold Nyemmeck, 20 ans, défenseur latéral et Maxence Chapuis, 20 ans, défenseur central). Ils viennent apporter une touche de fraîcheur à un effectif qui en manque peut-être un peu et surtout montrer que le centre de formation lyonnais n'est pas le seul excellent dans la région. Ces jeunes compenseront également les futures fins de contrats de Mignot (juin 2014), Brison (juin 2015) ou encore Gradel (juin 2015, s'il n'a pas de proposition deprolongation).


La défense est un secteur important de l'équipe car les stéphanois possèdent la 4e meilleure de L1. Benoît Trémoulinas en est également la cause, arrivé cet hiver d'Ukraine, Galtier souhaite "à tout prix" conserver le Réunionais dont l'option d'achat est fixée à 4 millions. D'autres pistes (pas tellement étudiée) sont à l'étude comme Mostefa (Ajaccio) et Ankersen (Esjberg) sur qui Galtier avait flashé dans la courte campagne européenne des verts. Dans l'axe, la charnière Perrin-Bayal sera difficilement perfectionnable, il y aura sans doute une arrivée pour compenser le départ de Zouma à Chelsea. Pejcinovic en fin de contrat à Nice est evoqué tout comme Stambouli (MHSC) mais qui préfererait aller à Dortmund ou encore Isimat-Mirin en manque de temps de jeu sur le Rocher. A droite, Baysse plus souvent à l'infirmerie que sur le terrain n'a pas pu concurrencer Clerc. Avec les arrivées du centre de formation et la présence de l'ancien brestois et de Pogba malgré que ces derniers soient des échecs, il ne devrait pas y avoir de mouvement sur ce flanc droit même si les supporters ligériens aimeraient bien voir Daniel Wass avec le maillot vert.
 

Pour rester dans la défense, il faudrait également recruter un gardien à l'ASSE. L'agent de Ruffier assurant un refus de prolonger, le transfert d'un gardien est plus que d'actualité mais remplacer l'un des meilleurs gardiens français n'est pas tâche facile... Le championnat italien devrait être sa destination mais l'équipe est encore inconnue (Milan, Naples, AS Rome). Son remplacant est tout aussi inconnu même si quelques noms ont filtrés comme Benoît Costil, Guillermo Ochoa ou encore Paul Nardi (18 ans, Nancy). Pourquoi pas tenter Moulin, deuxième gardien dans l'ombre d'un Ruffier étincelant mais très convaincant lors de ces apparitions et qui est au club comme chez lui tout en préparant l'avenir en achetant un jeune gardien tel que Nardi ou Aréola ? 

Au milieu, il n'y devrait pas avoir trop de mouvements. La totalité des récupérateurs et relayeurs ayant prolongés (Lemoine, Diomandé, Cohade et Clément), le club ne devrait pas recruter même si ces joueurs n'ont pas d'explosivité et d'impact offensif comme pouvait l'avoir Guilavogui. Digard, Rabiot, Krychoviak et Chantôme serait à l'étude selon plusieurs "spécialistes", mais le club ne devrait pas faire de la ércupération une priorité à moins de miser sur des jeuens comme Naby Keita (Istres, 18 ans, 4 buts et 7 passes décisives) ou encore Birane Ba (Yzeure, club partenaire de l'ASSE). Dans le centre du milieu, l'ASSE avait enfin trouver un n°10 l'été dernier avec l'arrivée de Corgnet, seulement parfois blessé et pas toujours régulier, il faudrait peut-être une doublure à son poste pour ne pas obliger Galtier à faire jouer son équipe en 4-3-3 alors qu'elle joue bien plus en 4-2-3-1 ! Khazri, qui avait failli débarquer l'été dernier serait toujours en contact avec Galtier, et ce pourrait être LE bon coup du mercato stéphanois, le joueur tirant de plus parfaitement bien les coups de pieds arrêtés.

Sur les côtés, les arrivées seront tout aussi moindre les verts bénéficiant déjà de nombreux joueurs (Hamouma, Mollo, Tabanou, Gradel, Saint-Maximin). Pourtant, seul Hamouma qui a fait un bon début de saison (puis plus rien) et Gradel qui lui réalise une fin de saison tonitruante ont marqués l'esprit des supporters, dommage qu'aucun autre ne soi parvenu à se faire remarquer entre ces deux là. Un dégraissage est attendu ou une amélioration miraculeuse chez certains. Un pari à la Aubameyang serait le bienvenu, lui qui s'éclate du côté de Dortmund. Un temps évoqué, Beauthéac pourrait éventuellement revenir dans son club formateur, lui qui ne joue plus le haut de tableau avec l'OCG Nice.


Enfin l'attaque, le buteur ! C'est le principal chantier du prochain mercato stéphanois. Bien que l'apport de Brandao soit indéniable, le club ne peut pas avoir de réelles ambitions (nationales ou européennes) en ayant le brésilien dans le rôle de buteur. Son association avec un attaquant est intéressante, comme avec Erding qui lui marque des buts essentiels, mais son avenir est indécis : une arrivée en Turquie du côté de Fener(bahçe ne le laisserai pas insensible. Du coup, l'ASSE recherche (enfin) un vrai buteur, Gomis n'ayant jamais été véritablement remplacé et Rivière, Bergessio et cie n'ayant jamais fait parti de la catégorie des "serial buteurs". Comme l'a dit Romeyer, (hormi peut-être pour Trémoulinas), l'ASSE n'investira pas plus de 3 millions sur un jour. Un autre indice ? Galtier adorant travailler avec des joueurs parlant français, Rocheteau a confié que le staff travaillant beaucoup sur des joueurs étrangers, et que le club se tournerait lors de ce mercato sur des joueurs non-francophones. Bien que le remplacant de Neymar à Santos Neilton fut proposé dans les bureaux de l'Etrat, cette piste qui laisse pourtant rêver le Peuple Vert semble assez improbable. Cependant, les verts se tournerait vers les championnats brésiliens et portugais et auraient déjà songés à 4 noms : Derley (26 ans, Maratimo Funchal, 17 buts en 32 matchs), Rafael Martins (25 ans, prêté par le club de Sao Paulo au Vitoria Setubal, 14 buts en 32 matchs), Nabil Ghilas (24 ans, Porto) qui en manque de temps de jeu est une valeur sûre de la séléction algérienne et chercherait à se relancer tout comme son collègue Kleber, déjà proposé l'été dernier. Le dernier nom est le plus sérieux, et il ammène à un joueur d'Estoril : Evandro. Ce joueur aux 9 buts (+2 en C3) et 9 passes décisives attirerait de très près l'attention de Dominique Rocheteau qui aurait déjà prévu de rencontrer le joueur. Problème ? Le joueur de 27 est suivi de très près par d'autres écuries européennes. D'autres pistes plus ou moins sérieuses sont aussis anoncées dans le Forez : le retour de Bafétimbi Gomis (apperçu en compagnie de Rocheteau en ville il y a peu) semble compliqué tout comme l'éventuelle arrivée de Majeed Waris qui est le seul point fort de l'effectif valenciennois, contrairement à celle du géant Simon Makienok (Brondby, auteur de 27 buts en 2 saisons).

Bref, le mercato de l'AS Saint-Etienne n'a pas encore debuté, mais il s'annonce très agité pour une équipe stéphanoise qui ne doit pas faire la même erreur que l'an passé, à savoir attendre les derniers jours du marché des transferts pour recruter et se faire éliminer en Coupe d'Europe, une Coupe d'Europe que les verts devraient retrouver cet été !