Galtier poursuit l'aventure

Malgré une belle 4e place, les verts ont vécu une saison pleine de rebondissements entre succès en championnat et désillusions en coupes, que cela soit face à Esjberg en Europa League ou à Cannes en Coupe de France. Des désillusions qui ont fait réfléchir Christophe Galtier sur son avenir dans le Forez. Cet avenir à l'ASSE semblait compromis pour certains, assuré pour d'autres, mais mercredi l'ancien joueur de l'OM a officialisé son souhait de rester au club, avant d'évoquer la saison à venir.

Galtier poursuit l'aventure
http://mercato.eurosport.fr/football/ligue-1/2013-2014/ligue-1-pourquoi-christophe-galtier-asse-est-l-entraineur-qu-il-faut-a-l-om_sto4137540/story.shtml

Comme avaient pu le dire Roland Romeyer ou encore Dominique Rocheteau à l'issue de la saison, l'avenir de Christophe Galtier devait logiquement se poursuivre dans le Forez. Pourtant, même s'il n'avait pas sous-entendu une éventuelle nouvelle destination en fin de saison dernière, l'entraîneur de 47 ans avait laissé entrevoir qu'une rélexion personelle puis avec ses dirigeants devrait avoir lieu à la suite de cet exercice 2013-2014. Les dirigeants l'avait donc dit quelques jours plus tôt, et il l'a confirmé mercredi lors de l'Assemblée Générale du club, Christophe Galtier sera bien l'entraîneur des verts pour la saison 2014-2015 déclarant que "le projet de l'ASSE était toujours aussi excitant" !

Des interrogations, et des réponses

Le natif de la Cannebière se demandait notamment si le club pouvait encore progresser avec lui et quels seraient les moyens du club cet été, lors du marché des transferts et sur l'effectif à avoir lors de la future campagne européenne en Europa League. L'entraîneur du dernier 4e de L1 hésitait aussi à faire une pause, pour des raisons personnelles. Les dirigeants semblent donc avoir convaincu "Galette" sur les moyens dont son éqipe disposera. La priorité du mercato étant de prolonger les aventures de Stéphane Ruffier et Benoît Trémoulinas en verts, Christophe Galtier avait déclaré il y a quelques temps que ces "négociations avançaient" et qu'elles étaient en bonne voie. Sous-contrat avec l'ASSE jusqu'en juin 2016, une prolongation de contrat serait à l'étude pour Galtier, qui est sans aucun doute l'un des meilleurs entraîneurs du championnat de France, si ce n'est le meilleur.

Il est vrai aussi qu'on aurait eu du mal à s'imaginer Galtier partir de Saint-Etienne cet été... c'est un homme ambitieux et travailleur, qui a clairement recréer un coeur, une identité à l'AS Saint-Etienne après l'avoir sauver du maintien en 2010. Le club ne cesse de progresser d'année en année avec lui, et il avait même déclarer "le jour où je devrais partir, je serais très triste. Je ne sais pas où je pourrais retrouver une telle ferveur au quotidien ailleurs que dans un club comme celui-ci". Christophe Galtier est pour résumer l'homme de la situation à l'ASSE, l'homme qui a reconstruit cette équip, qui lui a redonné une âme, en s'identifiant clairement aux valeurs de cette équipe mythique. On pourrait même dire qu'en plus de son attachement au club, "Galette" en est amoureux et passionné, où aurait-on pu le voir ailleurs ? Et surtout, est-ce qu'un entraîneur aussi attaché et sein humainement aurait quitter son navire qui l'a révélé sans penser à l'avenir de ce navire et à tous ces supporters ? Non.

Encore des choses à faire avec Saint-Etienne

D'autant plus que Christophe Galtier n'a pas cessé de faire progresser le club, beaucoup d'objectifs restent à atteindre pour lui et le club. Engagé dans le "projet 2016" avec la fin des travaux du stade, l'ASSE souhaite devenir régulièrement un club européen. D'abord en C3 puis éventuellement dans un futur plus ou moins proche en C1. Or, Christophe Galtier n'a pour le moment participé à aucune phase de groupe en coupe d'Europe avec l'ASSE, et on l'imagine bien en participer à plus d'une pour faire parti, à l'image de son équipe, un entraîneur européen. De plus, l'ASSE veut rester dans le Top 5 de la Ligue 1 régulièrement, et Galtier a activement participé à cette remontée de l'ASSE avec des choix et des mercatos très réussis avec beaucoup de malice et de travail, en inculquant des valeurs humaines à un effectif et une équipe, ou encore en misant sur la post-formation comme depuis son arrivée avec des joueurs comme Ghoulam, Guilavogui, Néry, Zouma, Rivière ou prochainement Saint-Maximin, Bamba ou encore Dekoké ! Bref, Galtier n'a pas finit de travailler avec la jeunesse stéphanoise, et espérons que ces dernières pépites explosent en L1 cette saison sous le travail du technicien forézien. 

Galtier en a écrit des choses à l'histoire du club... remporter un premier trophée depuis des années (Coupe de la Ligue en 2013), remporter un derby en septembre 2010 à Gerland qui n'avait plus été gagner depuis les années 1990 et figurer en tête du classement de Ligue 1, gagner un premier match de championnat de la saison face à Bordeaux en 2011 ce qui n'était plus arrivé depuis plusieurs dizaines d'années etc. Le coach des verts fait incontestablement parti de l'histoire du club et du coeur des stéphanois, et il lui reste maintenant d'autres objectifs à atteindre tels que gagner à Lorient (bête noire), remporter un derby à Geoffroy-Guichard, participer régulièrement à des campagnes européennes, voire une Ligue des Champions et gagner d'autres coupes nationales... 

Un avenir à préparer

Nous pouvons aussi rajouter que Galtier est l'homme qu'il faut à l'ASSE pour continuer de progresser, et que l'ASSE est le club qui convient à Galtier pour continuer de s'épanouir sur un banc de touche ! De plus, l'entraîneur des verts apprécie les gens avec qui il travaille au quotidien, de Dominique Rocheteau à Stéphane Tessier (directeur sportif) en passant pas son staff. D'ailleurs, l'avenir de Galtier se laissait supposer dans le Forez puisqu'à l'issue du match face à Ajaccio, il avait annoncé des changements dans son staff pour la saison prochaine, ce qui ne laissait pas entrevoir un départ. Actuel entraîneur adjoint aux côtés de Romain Revelli, Alain Blachon sera désormais superviseur de Galtier, un choix qu'a expliqué le coach stéphanois : "Pourquoi Alain ? Parce que mon aventure a commencé avec lui et Thierry Cotte il y a quatre ans et demi. Il sait exactement ce que je veux, ce que j’aime chez un joueur. Il a occupé ce rôle lorsqu’il travaillait avec Guy Lacombe. C’est une fonction importante". Son poste d'entraîneur adjoint sera désormais occupé par Thierry Oleksiak, actuel entraîneur du Groupe Excellence qui sera quand même sur le banc de touche de la réserve les week-ends. La réserve sera entraînée la semaine par Laurent Batlles, ancien du club et actuel entraîneur des U15. Cette dernière équipe des U15 sera quant-à-elle dirigée par un autre ancien vert formé au club et capitaine, Julien Sablé, fraîchement retraité du côté de Bastia !

Vous pouvez découvrir ici les déclarations de Christophe Galtier lors de sa conférence de presse, mercredi dernier :

Quel est désormais votre objectif ?
Vivre une aventure européenne et se maintenir à un niveau d’exigence élevé.  Après avoir pris le recul nécessaire et échangé avec mes dirigeants, j’ai aujourd’hui la forte conviction que nous ne sommes pas arrivés au bout de l’aventure. Chaque année, l’AS Saint-Etienne doit se retrouver dans le premier tiers du championnat. Pour avoir de bons résultats chaque année, il doit y avoir un bon effectif et j’ai eu la chance d’en avoir un la saison dernière. Aujourd'hui, Il faut injecter du sang neuf, s'appuyer aussi sur de nouvelles têtes. 

Quelle état votre interrogation au soir de la dernière journée de championnat ?
L’interrogation que j’avais résidait dans la possibilité ou non de s’améliorer encore davantage. Mon intime conviction était qu’il y avait encore des choses à faire, que j’avais encore des choses à vivre avec les gens ici. Au bout de quelques jours de vacances, et après avoir écouté mes proches, l’envie de revenir sur les terrains me démangeait. Il était évident que c’était avec l’AS Saint-Etienne que je devais poursuivre mon travail. 

Pourquoi le club compte-t-il autant pour vous ?
Le projet est toujours aussi excitant.  Je sais que mes dirigeants sont ambitieux. En restant dans une logique économique,le club va tout faire pour garder Stéphane Ruffier et Benoît Trémoulinas. Nous cherchons aussi à améliorer l’effectif et à pallier les départs.